• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sancey : le fabricant de mouvement de montres NovoParts en difficulté

Mustapha Lamrabet, dirigeant, et un des salariés de NovoParts
Mustapha Lamrabet, dirigeant, et un des salariés de NovoParts

L'entreprise NovoParts vient d'être placée en redressement judiciaire en raison de difficultés financières. Cette société, basée à Sancey, a fait le pari de produire des mouvements de montres français, une production abandonnée de plusieurs dizaines d'années dans notre pays. 

Par Isabelle Brunnarius

Dix-huit mois après son lancement, la société Novoparts a deposé le bilan faute de trésorerie suffisante. L'entreprise bénéficie de deux périodes de six mois d'observation avant que le tribunal décide de son sort. Soit un plan de continuation, soit une reprise par une autre entreprise soit une liquidation. 
Nos confrères ont rencontré le fondateur de cette société au projet ambitieux. Jusqu'à présent les horlogers français ( la plupart sont installés en Franche-Comté) dépendent des industries suisse ou chinoise pour leur fournir le coeur de la montre : son mouvement. Une pièce particulièrement complexe à réaliser. 
NovoParts en difficulté
Avec Mustapha Lamrabet Dirigeant de NovoParts Frédéric Cartier Maire de Sancey (LR) reportage C.SauZay, JL Saintain et E.Dubuis

A lire aussi

Sur le même sujet

"Graine de" : à 8 ans, Antoine a déjà publié un livre

Les + Lus

Les + Partagés