UTMB 2021 : Manon Bohard remporte à Chamonix l'épreuve du TDS endeuillée par la mort d'un concurrent

Publié le Mis à jour le

Ce mercredi 25 août, la traileuse du Doubs a inscrit son nom au livre d'or de l'Ultra Trail du Mont-Blanc. Elle remporte la course de 145 km entre Courmayeur et Chamonix, une épreuve neutralisée pour un millier de traileurs après le décès dans la nuit d'un traileur tchèque.

L'exploit de Manon Bohard

Manon Bohard s'était élancée mardi à 15h30 de Courmayeur en Italie. Au menu 9.000 m de dénivelé à avaler. Et 145 km à parcourir sur ce tracé des Ducs de Savoie autour du massif du Mont-Blanc. A mi-course, elle était dans les baskets de la russe Ekatarina Mityaeva. Elle a pris  la tête de la course 30 kilomètres avant l'arrivée aux Contamines pour finir en solitaire et avec le sourire, jusqu'à Chamonix. Manon Bohard boucle le parcours en 23h11 de course laissant derrière elle à plus d'une heure, l'Italienne Giuditta Turini (24h11) et la Hongroise Ildiko Wermescher (24h29).

"Euphorique, un peu fracassée. Ce sont des émotions hyper positives, mais le corps a subi. Je ne suis pas trop bien dans mon corps après ces efforts physiques et traumatisants" confie Manon Bohard quatre heures après sa victoire et une bonne douche ! . "C'était un chouette moment. Je n'ai pas eu du tout de bas, mentalement en tout cas. J'ai eu un petit coup de moins bien sur un col, j'ai eu des soucis d'alimentation, et par contre pas de gros pépins, et une énergie au top avec plein de monde, ma famille autour, les amis". 

Manon Bohard est la fille de Patrick Bohard, spécialiste lui aussi des longues distances, il avait remporté ce format TDS il y a 12 ans, il a gagné aussi leTor des Géants 2015 ou de la Swiss Peaks Trail 2018. 

C'était l'objectif de la saison pour la Bisontine adepte des ultra trails de plus de 80 km. Elle a d'ailleurs intégré l'équipe de France de trail pour les prochains mondiaux reportés en février 2022 en Thaïlande.

 "C'est une course plus sauvage, plus technique, avec des terrains plus variés, mais sur laquelle il faut être plus en gestion et la vitesse est moins fondamentale. Je rêve de faire une performance sur la TDS. Je me suis entraînée toute l'année pour ça et je suis focus là-dessus. Je ferai tout ce qu’il y a en mon pouvoir pour réussir cette épreuve" nous expliquait mi juillet Manon Bohard.

"J'aurai 30 ans en octobre et cela ne fait que deux ans que je fais du trail en compétition". Une sacrée performance pour cette jeune athlète, nutritionniste de métier.

Le parcours du TDS, 145 km autour du Mont-Blanc

 

Un mort sur l'UTMB 2021, une épreuve neutralisée après l'accident mortel survenu cette nuit

Durant la course, Manon Bohard a appris la triste nouvelle. Un coureur de 35 ans de nationalité tchèque a trouvé la mort dans la nuit sur la parcours de la TDS.  Il a fait une chute mortelle de plusieurs dizaines de mètres sur un chemin escarpé dans la commune de Bourg-Saint-Maurice, au Passeur de Pralognan, à plus de 2.000 mètres d'altitude. Les secours déclenchés aussitôt n'ont pas pu réanimer le sportif.
Une enquête du parquet d'Albertville a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.
Peu après l'accident, la direction de course a stoppé les 1.200 coureurs qui arrivaient sur le secteur de l'accident, ils ont du faire demi-tour pour redescendre dans la vallée avant d'être évacués.
C'était le cas pour Manon Bohard, les 293 coureurs qui étaient passés avant l'accident ont poursuivi leur course.