UTMB 2021 : Après des problèmes de santé, Xavier Thévenard défie à nouveau l'Ultra Trail du Mont-Blanc

Publié le Mis à jour le

L’Ultra Trail du Mont-Blanc avait été annulé en 2020 du fait de la pandémie de covid. Le traileur du Doubs, décrochera-t-il une quatrième victoire ce samedi 28 août ? Xavier Thévenard a connu des mois difficiles, mais fera plus que jamais partie des favoris.

C’est un petit bonhomme qui court, avec les jambes et une humilité toujours exemplaire. Le champion de Jougne dans le Haut-Doubs a déjà remporté l’UTMB en 2013, 2015 et 2018. Vendredi 27 août à 17 heures, les regards seront tournés une fois de plus vers lui sur la ligne de départ à Chamonix. 170 km de course, 21 heures environ pour les meilleurs, et 10.000 mètres de dénivelé positif à avaler. Sans s’arrêter, ou juste pour dormir quelques minutes. Xavier Thévenard connaît l’UTMB par coeur, le tracé qui traverse trois pays, France, Italie, Suisse. 

Parcours de l'UTMB 2021 - 170 km

Xavier Thévenard touché par la maladie de Lyme et le Covid

2020 aura été une année faite de haut et de bas pour le champion qui s’est attaqué au printemps au record de la traversée du GR20 en Corse sans le faire tomber, mais en 32h30 quand même. 

Sur sa page Facebook, Xavier Thevenard raconte les mois qui suivent. Avec des hauts et des bas sur le plan physique. “Fin septembre 2020, le verdict tombe. Je suis positif à la Borrelia d’après la sérologie du western Blot...‌Fin octobre, je retrouve mon énergie, les sensations sont nettement meilleures. Je suis soulagé. Malheureusement, j’attrape la covid, cloué au lit pendant dix jours avec tous les symptômes, problèmes respiratoires importants” détaille le champion en toute transparence.

Xavier Thévenard a été contraint à l’abandon lors de sa participation au Lavaredo Trail fin juin en Italie. C’était sa course de reprise, il a jeté l’éponge au 33e km de cette course de 120 bornes. 

Depuis, le Haut-Doubien a poursuivi son entraînement. L’UTMB, il y sera, le corps écrira la suite. “Ce n’est pas possible de dire, je viens pour gagner. Il faut avoir la tête sur les épaules, et rester humble face à la montagne” confiait-t-il à quelques jours de la course. Une course qu’il considère comme une fête. “Il y a Noël, Nouvel An et l’UTMB !” dit-il.

Qui sont les autres favoris de l’UTMB ?

Triple vainqueur lui aussi, François D’Haene, le traileur viticulteur du Beaujolais est bien sûr le favori. Il a gagné l’UTBM en 2012, 2014,2017. Le 17 juillet, au Colorado, il a explosé le record de la Hardrock 100 en 21h46 minutes de course.

Chez les favoris, on trouvera aussi des Américains. Tim Walmsley, qui a remporté fin juin la Western States 100. Mais également Tim Tollefson, auteur de deux podiums en 2016 et 2017. D’autres favoris, peuvent également terminer en beauté à Chamonix, il seront 2300 au départ de cet ultra. Verdict de la montagne et des champions, samedi 28 août vers 16h30 pour savoir qui succédera à l’Espagnol Pau Capell, dernier vainqueur de l’UTMB 2019. Il ne sera pas au départ.