VIDEO. Des cadeaux par dizaines au milieu des sapins, on vous emmène visiter "le plus petit marché de Noël du monde" dans le Haut-Doubs

durée de la vidéo : 00h05mn46s
Avec Catherine Schulbaum, découvrez "L'arbre à Chapeaux", un lieu à part qui réunit à Grand'Combe-Châteleu (Doubs) des chambres et une table d'hôtes, une galerie d'art et "le plus petit marché de Noël du monde" ! ©C. Schulbaium / V. Grandemange / R. Piniac / M. Perroud

Il mesure seulement 9 mètres carrés mais c'est avec fierté qu'il défend son titre de "plus petit marché de Noël du monde". Et il ouvre grand sa porte comme chaque année depuis 8 ans à Grand'Combe-Châteleu (Doubs). Visite guidée avec la maîtresse des lieux, Isabelle Béliard.

"J'ai longtemps cru au Père Noël, avoue Isabelle Béliard. Petite, je l'ai même vu descendre dans ce tuyé." Et comme par magie, c'est ici même qu'on peut désormais visiter "le plus petit marché de Noël du monde". À Grand'Combe-Châteleu (Doubs), tout le monde connaît l'adresse. Mais aujourd'hui, on vient parfois de très loin pour le découvrir.

"Au départ, on a commencé par une simple armoire à malices", raconte la propriétaire des lieux. On l'ouvrait seulement aux gens du village. Et puis on l'a déménagé sous le tuyé qui fait exactement 9 mètres carrés au sol."  

Un marché extraordinaire, inattendu au cœur de cette vieille bâtisse plantée au bord du Doubs et  "construite sous Louis XIV et depuis bientôt 100 ans dans la famille", s'empresse de préciser Isabelle Béliard. Après avoir longtemps travaillé dans l'horlogerie en France et en Suisse, elle a décidé en 2015 d'aménager l'ancienne ferme comtoise traditionnelle. Elle y a installé des chambres et une table d'hôtes. Mais très vite, ses pensionnaires lui en ont demandé un peu plus.

"Les gens nous demandaient souvent s'ils pouvaient acheter la déco, les savons ou les plaids qu'on avait dans le gîte, se souvient Isabelle Béliard. On aime aussi beaucoup l'ambiance des marchés de Noël et l'artisanat d'art et on était tristes de voir qu'on y trouvait les mêmes choses. Alors on a décidé de faire notre propre marché avec des objets fabriqués dans le village, chez le ferronnier ou le fabricant de porcelaines."

Artisans et artistes locaux

Depuis, "le plus petit marché de Noël du monde" s'est trouvé un nom et taillé une sacrée réputation. Mais l'esprit est toujours celui des débuts. "Pour la mise en scène, on utilise des vieux outils qui s'étaient empilés dans la grange, des choses oubliées auxquelles on redonne vie en y suspendant des bouillottes en feutre ou des écharpes."

Tous les objets proposés sont scrupuleusement choisis et en grande majorité la création d'artistes ou d'artisans locaux : les cahiers de l'atelier 1773, fabriqués à la main et sans électricité, les cœurs brodés d'une voisine qui ne travaille que pour Noël et pour ce marché, ou des poteries en raku venant des Fins. Isabelle et son mari Bazile, qui vient lui aussi de l'horlogerie, apprécient le travail de précision.

Le point commun de tous nos créateurs, c'est la façon de faire, le soin qu'ils mettent à réaliser leurs produits. Ce sont tous des objets qui ont une histoire. Il y a des gens qui sont derrière. On les connaît tous et c'est merveilleux.

Isabelle Béliard, créatrice du "Plus petit marché de Noël du monde".

Le gîte abrite également depuis la crise sanitaire une galerie d'art où des artistes de la région viennent proposer leurs œuvres. La dernière exposition est en place depuis le 1er décembre 2023.

Contrairement aux autres marchés de Noël qui fermeront une fois les cadeaux mis sous le sapin, "le plus petit marché de Noël du monde", lui, restera ouvert jusqu'à la fin du mois de janvier.