"Mon combat pour une vie debout", le sportif amputé Gabriel Mairot se bat pour racheter une prothèse

Publié le
Écrit par Inès Tayeb avec Thierry Chauffour

Le sportif, amputé de la jambe droite, repart sur les routes pour promouvoir son livre et parler de son combat pour l'accès au sport. Il cherche à soulever des fonds pour changer sa prothèse, indispensable à sa pratique de la randonnée.

Il refuse de faire une croix sur le sport. Sa prothèse date de 2015, elle doit être remplacée. "Il y a des prothèses prises en charge par la sécurité sociale, mais celle-ci a demandé de la recherche et une technologie vraiment extraordinaire. Il n’y a pas de prise en charge pour l’instant, ce n’est pas du luxe d’avoir ce genre de prothèse pour marcher en sécurité", explique Gabriel Mairot, randonneur expérimenté originaire du Doubs.

Amputé de la jambe droite en 2008 après avoir été victime d’une maladie nosocomiale lors d’une hospitalisation pour détresse respiratoire, le sexagénaire a dû réapprendre à marcher en montagne avec une prothèse.

durée de la vidéo : 01min 51
« Mon combat pour une vie debout », Gabriel Mairot décide de remettre son livre en vente pour acheter une prothèse ©Thierry Chauffour, Laurent Brocard - France Télévisions

Ancien marathonien et trekkeur, Gabriel Mairot continue de pratiquer la randonnée en montagne. Pour cela, il utilise une prothèse fabriquée en Allemagne. "Elle s’adapte à toutes les situations en montagne et autre, elle est équipée d’un système de vérin qui me permet dans les décentes d’amortir le dénivelé et de descendre presque normalement. C’est de l’électronique embarqué. Il faut la recharger tous les 5 jours, c’est quelque chose d’extraordinaire." Mais cette prothèse, explique-t-il, a un coût : 78 000 euros.

Gabriel Mairot, est déterminé à continuer la pratique de la randonnée. Il a donc décidé de remettre en vente son livre pour acquérir une nouvelle prothèse. Dans cet ouvrage, il parle de son parcours, de son enfance dans le Hauts-Doubs, de son installation à Montfaucon, ou encore de ses voyages à travers le monde et de son amputation. "Mon combat pour une vie debout", une leçon de courage et d’optimisme.