A Montbéliard, l’Office de Tourisme recueille les produits d'hygiène et de soin pour les personnes précaires

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Hienard

Jusqu’au 12 mars 2022, il est possible de déposer ses produits d’hygiène à l’Office de Tourisme de Montbéliard. Une initiative accompagnée par l’association Féminité Sans Abri, qui les distribuera aux personnes les plus précaires.

Au centre de la pièce, entre les brochures et les produits locaux, trône une grande urne à moitié pleine. "Cela fait plusieurs fois qu’on la vide, confie Vanessa Le Lay, directrice de l’Office de Tourisme de Montbéliard. Je ne pensais pas qu’on allait le remplir aussi vite, on a déjà une caisse d’avance !" Depuis samedi 26 février, et jusqu’au 12 mars, des produits d’hygiène, de beauté et de soin sont collectés pour les personnes les plus précaires. Les dons seront ensuite repris par Féminité Sans Abri, qui s’occupera de la distribution aux associations du secteur.

 

"On pense beaucoup que l’Office de Tourisme est dédié aux personnes qui viennent d’ailleurs, mais nous sommes aussi là pour les locaux", commente Estelle Goudey, responsable de l’accueil, à l’initiative de la collecte. En quelques jours, les dons ont été nombreux. "Une vingtaine de personnes se sont déplacées depuis le début, reprend-elle. On pourrait penser que c’est peu, mais chacune d’entre elle a donné en grande quantité et surtout, des produits de qualité."

Shampooings, brosses à dents, dentifrices...

Dans les cartons, à côté des produits d’hygiène et de soin classiques, quelques parfums et surtout des teintures pour cheveux. "On n’y pense peut-être pas, mais ce sont des produits qui pourront être utilisés par les socio-esthéticiennes pour les personnes en situation de grande précarité", décrit la responsable de l’accueil. Les produits les plus demandés restent les shampooings, les brosses à dents, les dentifrices mais aussi les rasoirs et la mousse à raser. Estelle Goudey explique : "Les produits pour hommes sont très recherchés et les gens n'y pensent pas forcément." Car l’association Féminité Sans Abri a étendu son action au-delà des femmes et vient en aide à toutes les personnes précaires. C'est le cas lorsqu’elle distribue des trousses aux familles. Les produits ne doivent être ni périmés, ni entamés.

"Nous sommes dans une phase où nous n’avons pas assez de dons pour combler les demandes, de plus en plus nombreuses", reconnaît Estelle Fumi, représentante de l’association Féminité Sans Abri dans le Nord-Franche-Comté. La bénévole organise déjà des collectes à Frahier, au Comptoir bio, et va de ville en ville pour récupérer les dons dans son secteur. Mais ce n’est toujours pas suffisant, tant la demande grandit. "La crise sanitaire a accentué la précarité, et on se trouve avec de nombreuses étudiantes, mais aussi des personnes sans abri qui ont besoin de ces produits pour leur hygiène." En Franche-Comté particulièrement, les manques se font ressentir.

"L’actualité aujourd’hui nous replace dans notre confort"

 "L’hygiène, au même titre, qu’une alimentation saine, c’est un des piliers de la dignité  humaine, lance la bénévole du Pays de Montbéliard. Prendre soin de soi, de son corps, ça compte."  Estelle Fumi envisage déjà un accroissement de la demande dans les semaines à venir : "Les besoins changent en fonction de l’actualité : il y avait les vagues de réfugiés afghans, et il y aura également des vagues de réfugiés ukrainiens."

La guerre en Ukraine semble aussi avoir éveillé les consciences, et joue dans la générosité de chacun et chacune, comme le remarque Estelle Goudrey : "Il y a une émulation. L’actualité aujourd’hui nous replace dans notre confort. Les gens ont envie d’aider à leur hauteur les personnes qui n’ont pas notre chance. Car malheureusement, on risque de voir arriver prochainement des familles de réfugiés d’Ukraine et il va falloir être prêt à les accueillir dans de bonnes conditions. C’est par de petits gestes que nous pourrons faire de notre mieux et aider à notre niveau."  D'autres collectes pourraient être organisées dans l'année à l'Office de Tourisme de Montbéliard.

L'Office de Tourisme est ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 17h, et le samedi de 9h à 12h. Fermé le lundi toute la journée. Il est possible de donner directement à l'association Féminité Sans Abri en contactant franchecomte@feminitesansabri.fr