Coupe de France : le FCSM s'incline 5-2 contre l'Olympique lyonnais, bien trop fort

La marche était trop haute pour le FCSM lors des 16èmes de finale de la Coupe de France face à Lyon, samedi soir. Les Jaune et Bleu se sont inclinés 5 à 2. Détails.

Rayan Cherki, pour l'OL auteur de deux buts samedi soir face au FCSM.
Rayan Cherki, pour l'OL auteur de deux buts samedi soir face au FCSM. © Stéphane GUIOCHON/MaxPPP

Les Jaune et Bleu n'ont pas été ridicules samedi 6 mars sur la pelouse de Lyon lors des 16èmes de finale de la Coupe de France, mais les efforts n'auront cependant pas suffi pour mettre en échec une équipe lyonnaise évidemment bien plus puissante et réaliste devant le but.

Après une entame bien compliquée, les Sochaliens ont encaissé deux buts coup sur coup après seulement 10 minutes de jeu. Les hommes d'Omar Daf ont alors bien réagi en recolant au score grâce à Chris Bedia. Il n'en fallait pas moins pour que Lyon accélère et vienne planter un troisième but juste avant la mi-temps, 3 minutes après Sochaux, réduisant ainsi l'espoir des Francs-Comtois à néant. 

La seconde mi-temps a offert une superbe phase de jeu aux Sochaliens, bien menés par le Dijonnais Byran Soumaré qui n'a pas flanché en milieu de terrain, laissant derrière lui plusieurs Lyonnais avant de servir à la perfection Chris Bedia, auteur d'un joli doublé. 

Malheureusement, les hommes de Rudy Garcia, bien décidés à prouver qu'ils ne viennent pas du même monde que ceux d'Omar Daf ont enfoncé le clou à deux reprises en fin de match, à la 77ème grâce à Jason Denayer et à la 88ème grâce à Ryan Cherki, deux fois buteur.

"Nous sommes déçus en perdant. Nous jouions contre l'une des meilleures équipes françaises. Nous avons eu le mérite de revenir à 3-2. Nous avons mis un peu le doute à l'adversaire. Nous n'étions pas loin de faire l'exploit mais nous prenons encore un but sur coup de pied arrêté, cela a mis l'OL sur de bons rails. Pour faire un exploit, on ne peut pas commettre autant d'erreurs et celles que nous avons commises ne nous permettaient pas de gagner ce match. Nous étions capables de faire mieux que cela" a expliqué l'entraîneur du FCSM après la rencontre, rejoint dans le verbe par Chris Bédia, meilleur sochalien de ce match : "On a eu une bonne mentalité, mais sur les détails on voit qu'ils sont au-dessus. Craquer ce n'est pas du tout dans notre mentalité. On a continué mais malheureusement le 3ème but fait mal avant la mi-temps. Le temps d'agir, ça va trop vite, ils sont déjà devant notre surface. On a manqué de maturité."

L'aventure du FCSM est terminée en Coupe de France. Les Montbéliardais vont pouvoir se focaliser à 100% sur la Ligue 2 et espérer coller jusqu'au bout le haut de tableau. 

© Stéphane GUIOCHON/MaxPPP

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc sochaux-montbeliard football sport coupe de france