FC Sochaux-Montbéliard : dans une lettre, Tavares indique que PSA ne reviendra pas et tacle la direction

Carlos Tavares, président de PSA / © ERIC PIERMONT / AFP
Carlos Tavares, président de PSA / © ERIC PIERMONT / AFP

Carlos Tavares a répondu à messieurs Louis Souvet et Jean-Claude Plessis, dans une lettre datée de ce mardi 9 juillet. Entre punchlines et diplomatie. 

Par TMD

Si vous êtes un supporter nostagique de la grande époque du FC Sochaux-Montbéliard géré par Peugeot, ne rêvez pas : PSA ne reviendra pas aux affaires des Jaune et Bleu. Dans une lettre signée de Carlos Tavares, PSA répond à la demande de messieurs Souvet et Plessis, respectivement ancien maire-sénateur de Sochaux et président du FCSM, que Peugeot reprenne le club en main. "Le groupe PSA a consacré tous ses efforts à son redressement économique et est aujourd'hui engagé dans une transformation sans équivalent dans sa longue histoire", s'exprime le président du directoire. 

Et Tavares n'hésite pas à tacler la direction actuelle du FCSM, qu'il accuse de faire fuir les investisseurs. "Il semble en tout état de cause que l'histoire prestigieuse du FCSM, que vous rappelez, doit être en mesure d'attirer les fonds n'écessaires à sa relance, l'actualité montrant régulièrement que des capitaux significatifs sont prêts à s'investir dans le football dès lors qu'ils s'accompagnent de la nomination d'équipes dirigeantes ambitieuses et expérimentes au service d'ambitions sportives."

"Vous noterez d'ailleurs qu'il n'existe pas au sein de l'équipe de direction du Groupe de personne ayant une expérience du monde du football, alors même que dans la situation que vous décrivrez le FCSM a particulièrement besoin d'une équipe de dirigeants expérimentés et aguerris, issus du monde du football.


Tout au long de la lettre, PSA explique préférer investir dans les voitures peu polluantes, afin de répondre aux critères des demandes de l'Union Européenne. En fin de lettre, Tavares joue tout de même la carte de la diplomatie en souhaitant le meilleur au club franc-comtois. "Dans le sport, comme dans le monde de l'entreprise, seule la performance est porteuse de pérennité. Nous serons les premiers à nous réjouir de voir le FCSM surmonter ses difficultés actuelles autour d'un projet sportif fédérateur." 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus