La Poste : quand le facteur veille sur des biens immobiliers désaffectés

En Bourgogne-Franche-Comté, 36 sites sont sous la surveillance régulière de salariés de la Poste. Une nouvelle mission pour les facteurs confrontés à une diminution du courrier. Exemple dans le département du Doubs.

À bord de sa voiture, cette factrice ne livre pas de courrier aujourd’hui. Sa mission est bien différente. Elle doit s’arrêter prendre des photos d’un site désaffecté. Sur une application, elle dresse un état des lieux. “Je regarde tous les accès, les fenêtres, les portes, s’il n’y a pas de choses cassées. On fait un tour visuel de l’extérieur” confie la jeune femme à notre journaliste Sarah Francesconi. En gros, la mission du jour est de vérifier le bon état de ce bâtiment, voir s’il n’est pas squatté.


Les renseignements relevés deux fois par mois, sont aussitôt transmis à l’EPF, l'Etablissement Public Foncier (EPF) du Doubs. Cette structure intervient pour le compte des collectivités pour acheter des biens immobiliers qui auront un jour une nouvelle destination. Le temps de portage peut durer des années. L’EPF veut donc s’assurer que ces biens restent en état. Les 36 sites placés sous la surveillance des salariés de la Poste sont situés dans le Pays de Montbéliard.


“Soit ce sont des sites industriels avec des problématiques de pollution ou des risques avérés pour la santé des personnes, soit ce sont des biens qui ont une valeur patrimoniale qui permettra une réutilisation quasiment en état avec des adaptations” explique Charles Mougeot, directeur général EFP du Doubs. La structure avait lancé plusieurs appels d’offres pour ces missions de surveillance. La Poste a fait la meilleure proposition financière. 

Une mission de surveillance confiée à certains facteurs


Dans ce secteur, le temps de surveillance des biens immobiliers est pour l’instant assuré par trois facteurs habilités “service expert”. Des facteurs qui ce jour-là n'assurent pas la distribution de courrier. “La Poste par son maillage territorial peut passer 6 jours sur 7 dans tous les endroits et peut réaliser cette prestation” estime William Molle, responsable qualité de la Poste.

“Pour nos facteurs, ce sont de nouvelles prestations. Nous sommes dans le cadre d’une diminution constante des volumes de courriers, dont La Poste est amenée à se diversifier, proposer de nouveaux services aux clients” ajoute-t-il. 

De moins en moins de courriers pour les facteurs


Pour les syndicats, cette nouvelle tâche affectés aux femmes et hommes en jaune inquiète tout de même. La Poste a déjà attribué à des facteurs des missions de surveillance de voiries, de surveillance de personnes âgées, de relevés de compteurs. “Au vu du succès de ces nouveaux services, ce qu’on craint, c’est que derrière, arrivent des licenciements… La diversification des services n’est pas suffisamment pérenne pour apporter suffisamment d’emplois” analyse Rémy Pedrosa, secrétaire départemental Sud PTT 90. Pour lui, avec la baisse de la diminution du courrier, l'augmentation des délais de distribution, la hausse du prix des timbres, le service rendu la population ne cesse de se dégrader.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité