Ligue 2 : "On a fait trop d'erreurs individuelles" , le FCSM s'incline contre Niort et tombe à la 10ème place

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Après un début de match difficile, les Sochaliens ont finalement perdu 3-4 contre les Chamois Niortais, samedi soir à Bonal. Il va falloir faire mieux. Détails.

"Nous sommes dixièmes et c'est notre place... Les adversaires nous respectent et jouent différemment. À nous de trouver d'autres leviers et agir plutôt que réagir" a expliqué le coach Omar Daf, juste après la rencontre opposant le FC Sochaux-Montbéliard à Niort samedi 7 novembre. Les Jaune et Bleu se sont inclinés 3-4 après avoir été menés 1-4. "On a fait trop d'erreurs individuelles" a concédé Daf.

Malgré un magnifique doublé du chouchou Weissbeck, dans les 15 dernières minutes, le FCSM n'a pu revenir au score. Le retourné acrobatique du jeune homme, sur son dernier but, aurait plu aux supporters, s'ils n'avaient pas été priés de rester chez eux, en raison de l'épidémie liée au covid-19.  À noter la très bonne rentrée d'Alan Virginius qui débloque son compteur passe décisive à seulement 17 ans. Il faudra garder un oeil sur ce jeune.

"C'est à nous les joueurs de nous remettre en question, car le staff nous donne beaucoup beaucoup. C'est à nous de leur rendre ça. Je pense qu'il faut vite corriger ça, car c'est une grosse alerte pour nous" a expliqué Gaëtan Weissbeck, capitaine du FCSM, en conférence de presse après le match.  Comme l'an dernier, la fin de la première partie de saison s'avère complexe pour les Sochaliens. Ils comptabilisent une seule victoire en 8 matchs.

Après un début de saison de qualité, la bonne étoile semble s'être quelque peu éloignée. Pour les Sochaliens, le but est désormais de tout faire pour retrouver le chemin de la victoire et ainsi débloquer le compteur de points.

Certes, la dixième place est honorable d'un point de vue général et cela entre dans les objectifs fixés en début de saison mais les changements de visage de l'équipe franc-comtoise, capable de faire le jeu sur certaines rencontres et par la suite de se cacher derrière l'adversaire, inquiète. Des supporters n'hésitent pas à pointer du doigt Omar Daf, jugé trop peu ambitieux par certains. Pour l'instant, le coach sochalien garde toute la confiance de son staff et de ses joueurs.

Le prochain match aura lieu le samedi 21 novembre à Châteauroux. Il sera décisif.