Ligue 2 : pourquoi le FCSM doit absolument gagner son match ce mardi soir face à Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sarah Rebouh

Le FCSM affronte Caen à 20h, ce mardi soir. Les Sochaliens doivent absolument l'emporter. On vous explique pourquoi dans cet article. 

"On ne veut pas finir l'année 2020 sur une déception et nous voulons faire un résultat face au SM Caen. Mais nous allons jouer face à un adversaire difficile et on le sait" a prévenu le capitaine des Jaune et Bleu Gaëtan Weissbeck, lors de la conférence de presse d'avant match. Le FC Sochaux affronte Caen sur ses terres normandes, ce mardi 22 décembre, pour le dernier match de l'année 2020. La victoire est indispensable. Pourquoi ?

Pour le moral des troupes 

Après une série interminable de matchs nuls faisant des Sochaliens les champions du point unique en Ligue 2, il est grand temps de sortir les crocs et tout le monde semble en avoir bien conscience. Reste à trouver la formule magique. En tout cas, c'est maintenant ou jamais. Dans un premier temps, la victoire est nécessaire pour remonter le moral des troupes. On le sait, les bonnes performances entraînent les bonnes performances. C'est une question de confiance. Et quoi de mieux pour avoir confiance que de gagner un match ?

Partir en vacances de Noël sur une défaite ou (encore) un match nul pourrait gâcher la fête, d'autant que le FC Sochaux pointe à la dizième place du classement. La victoire permettrait au contraire de se projeter différemment dans une nouvelle année, qu'on espère tous moins perturbée par le Covid-19. 

Il faut être plus méchant, exister plus que cela !

Gaëtan Weissbeck, capitaine du FCSM après le match contre Pau

Pour coller aux objectifs 

Les objectifs de début de saison s'éloignent au rythme des victoires qui échapent aux Sochaliens. En début de saison, les dirigeants du club n'ont pourtant pas caché leurs ambitions. L'objectif est de finir dans le haut de tableau de Ligue 2. Et de remonter en Ligue 1 d'ici 5 ans.

Pour cette équipe en pleine reconstruction, après avoir été mise à mal par le manque de vision sportive et d'implication de l'ancien président Wing Sang Li, il est vital de réussir à sortir définitivement des méandres de ce championnat. 

"J'ai des objectifs qui ont été fixés en début de saison et nous ferons tous pour faire mieux. Dans notre parcours, les matches contre Chamois Niortais et La Berrichonne nous ont fait mal" a concédé le coach Omar Daf, pointé du doigt par certains amoureux du FCSM qui lui reprochent un "manque d'ambition". 

On va à Caen pour gagner, avec le sentiment d'injustice lié à l'expulsion de vendredi même si sera un autre match et un autre adversaire.

Omar Daf, conférence d'avant match Sochaux-Caen

Pour sauver Omar Daf

Sans victoire ce mardi soir, le destin de l'ancien joueur du FC Sochaux-Montbéliard, entraîneur du FCSM depuis 2018, risque de véritablement s'assombrir. D'autant que Samuel Laurent, directeur du club, n'a pas mâché ses mots dans les colonnes de nos confrères de l'Est Républicain, après la défaite contre Chateauroux à la mi-novembre.

"Pour que l’agressivité collective soit là, il faut au niveau du coach une remise en question. La saison dernière nous avons fini 14e , avec une seule victoire avant l’arrêt Covid" avait-il expliqué, tout en précisant : "J’attends d’Omar Daf qu’il fasse son job, faire gagner l’équipe…"

Omar Daf n'est pas sur la sellette mais j'attends une réaction très vite.

Samuel Laurent, directeur du FCSM, le 22 novembre à France Bleu

Certains amoureux des Jaune et Bleu réclament depuis plusieurs match la tête du coach. "Une défaite et peut-être que Daf s'en ira..." imagine un supporter sur les réseaux sociaux. 

Pour éviter la fuite des talents 

L'équipe du FCSM a de bons jeunes dans son effectif. Tout le monde a pu le constater lors d'un début de saison qualitatif et engagé. Gaëtan Weissbeck est évidemment le chouchou, en raison de ses très bonnes performances et de sa faculté à montrer l'exemple.

Terminer dans le ventre mou du classement à la mi-saison envoie un signal faible aux recrues et à l'effectif du FCSM. 

Si Sochaux ne parvient pas à grimper les places pour approcher du haut de tableau, il peinera à coup sûr à garder un effectif digne du carré de tête de Ligue 2.

L'année 2020 est charnière pour le club du Pays de Montbéliard, tellement les espoirs sont grands de revoir un jour la Ligue 1. La balance peut-être faite ce mardi soir, pour offrir une deuxième partie de saison plus réjouissante. Il faut la victoire. Point barre.