• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montbéliard : 40 nouveaux logements dans l’éco-quartier des Blancheries

Le nouveau bâtiment flambant neuf, relié au parc du Près-la-Rose grâce à une passerelle en bois. / © @Maxime Meuneveaux
Le nouveau bâtiment flambant neuf, relié au parc du Près-la-Rose grâce à une passerelle en bois. / © @Maxime Meuneveaux

Dans la cité des princes, l’éco-quartier des Blancheries s’agrandit, et mise sur le logement social et intergénérationnel. Ce mercredi 5 septembre, 40 nouveaux logements y ont été inaugurés. L’aboutissement d’un projet immobilier conjoint de deux bailleurs sociaux : Neolia et Ideha.

Par Maxime Meuneveaux

C’est un immense bâtiment aux lignes futuristes, qui a poussé au pied de la passerelle Aimé Césaire, à mi-chemin entre le centre-ville et le Parc du Près-la-Rose. A l’intérieur, 40 logements sociaux flambant neufs, construits par Néolia et dont la moitié a été vendue à Idéha, l’autre organisme social très présent dans le Pays de Montbéliard (Doubs).

C’est la première fois que les deux bailleurs travaillent ensemble. « Quand on est unis, on est plus forts », explique le patron d’Ideha, pas peu fier de la réalisation. «  C’est important de montrer que les bailleurs peuvent s’unir, il n’y a pas de guerre entre nous », confirme Serge Goubet, Président de Neolia.

 
Le bâtiment compte 40 logements sociaux, gérés par Néolia et Idéha. / © @Maxime Meuneveaux
Le bâtiment compte 40 logements sociaux, gérés par Néolia et Idéha. / © @Maxime Meuneveaux
 

Mixité sociale et intergénérationnelle

 

Les locataires de cette nouvelle résidence ont pris possession de leurs logements durant l’été. Avec une ambition : favoriser la mixité sociale et générationnelle.

Ainsi, cinq logements ont été spécialement pensés pour les plus de 55 ans : éclairage renforcé, signalétique et robinetterie et douches adaptés… Ce qui leur a permis d’obtenir le Label Génération.

Par ailleurs, 2 logements sont spécifiquement adaptés aux personnes à mobilité réduite en rez-de-chaussée. Enfin, tous les appartements respectent les normes d’isolation phonique et thermique les plus élevées, et certifiés habitat et Environnement Profil A.

«Je ne pouvais espérer mieux », s’enthousiasme Liliane, retraitée, qui a emménagé avec son conjoint dans un  grand T3 de 70m2, dont les grandes baies vitrées donnent directement sur l’Allan. "Les loyers, eux, sont d’environ 6 euros/m2, contre environ 7 à 8 euros/m2 dans le privé", explique l’un des gestionnaires.
 

Liliane a emménagé début août dans son T3 de 70m2 avec terrasse. / © @Maxime Meuneveaux
Liliane a emménagé début août dans son T3 de 70m2 avec terrasse. / © @Maxime Meuneveaux


Un nouvel élan pour l’éco-quartier ?

En tout, ce programme aura coûté 4,98 millions d’euros, et duré un peu plus de deux ans. Une nouvelle étape pour l’éco-quartier des Blancheries, après la livraison d’un autre immeuble BBC (Bâtiment basse consommation) tout proche en 2014. Une construction qui entre dans le cadre de l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine) et compense une partie des logements sociaux démolis sur le quartier de la Petite Hollande.

Avec cette inauguration, les élus ne cachent par leur satisfaction de voir la transformation de ce quartier se poursuivre. "Quatre petits immeubles de 15 appartements sont déjà prévus tout près. Cela représentera donc 60 nouveaux logements sur le site d'ici deux ans. s'enthousiasme Marie-Noëlle Biguinet, la maire LR de Montbéliard. Et le point d'orgue très attendu est évidemment le futur Conservatoire de musique, qui devrait voir le jour d'ici 2021 ou 2022, si l'agglomération le valide. 

A terme, ce nouveau quartier accueillera donc logements, bureaux, équipements publics et stationnements (dans le parking à silo du même nom, situé à quelques mètres). Le tout, relié directement au parc du pré la Rose, véritable poumon vert de Montbéliard, par une passerelle avec cheminement cyclable.
 

L'éco-quartier des Blancheries continue sa mue. / © @Maxime Meuneveaux
L'éco-quartier des Blancheries continue sa mue. / © @Maxime Meuneveaux



 

Néolia et Ideha, deux poids lourds du logement social dans la région

Ces deux bailleurs sociaux sont très implantés dans la région, et notamment dans le pays de Montbéliard. 
Quelques chiffres permettent de s'en rendre compte:
 

  • NEOLIA

Néolia est une filiale du groupe Action logement. La société gère 21 386 logements en Franche-Comté; dont 2983 sur Montbéliard. 
En 2018, elle va livrer 100 nouveaux logements, dont 88 sur le Pays de Montbéliard.
D'ici à 2020, 681 logements neufs supplémentaires seront construits en Franche-Comté, dont 255 sur Pays de Montbéliard Agglomération.
 

  • IDEHA

Idéha est une société d'économie mixte créée en 1954 à Sochaux.
Cette société gère plus de 3100 logements publics et privés sur le Doubs et la Haute-Saône, avec une forte implantation dans le Pays de Montbéliard.
EN 2017, Idéha a construit 105 logements locatifs sur le Doubs, pour un montant d'investissement de 7, 3 millions d'euros.
La société prévoit la réhabilitation complète de tous ses immeubles anciens à l'horizon 2022.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus