• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Montbéliard : Cuisante défaite pour le maire sortant le socialiste Jacques Hélias

Jacques Hélias / © France 3 Franche-Comté
Jacques Hélias / © France 3 Franche-Comté

La cité des princes bascule à droite. Large victoire de l'UMP Marie-Noëlle Biguinet malgré une quadrangulaire. 

Par Sophie Courageot

La liste UMP conduite par Marie-Noëlle Biguinet a remporté la mairie avec 50,19% des voix face au sortant Jacques Hélias (PS).
Ce dernier subit une cuisante défaite, avec 27,71% des suffrages exprimés, à l'issue d'une quadrangulaire à laquelle participait notamment le Front National.

Lors de la campagne, le FN avait placé ses espoirs dans la désindustrialisation qui affecte Montbéliard, l'usine de PSA Sochaux étant notamment passée de 43.000 salariés en 1970 à 11.000 aujourd'hui.

Mais c'est finalement vers la candidate UMP, jusqu'à présent chef de file de l'opposition au conseil municipal de Montbéliard et conseillère générale du Doubs, que les électeurs se sont tournés.

L'agglomération à droite désormais


Dans l'agglomération du Pays de Montbéliard, la commune de Valentigney, où le ministre de l'Économie Pierre Moscovici figurait en troisième position, est également tombée dans l'escarcelle de la droite. Le candidat divers droite Philippe Gautier (51,45%) a créé la surprise en battant le maire sortant Daniel Petitjean (48,55%).

Avec cette victoire, la communauté d'agglomération du pays de Montbéliard va basculer à droite.
Montbéliard remportée par la droite

Interview de Marie-Noëlle Biguinet


 

Qui est le nouveau maire de Montbéliard ?

La conseillère générale UMP Marie-Noëlle Biguinet, 57 ans a été adjointe de l'ancienne municipalité UMP jusqu'en 2008.

Chef de file de l'opposition au conseil municipal de Montbéliard, cette assistante sociale mariée et mère de trois enfants est aussi conseillère générale du canton de Montbéliard Est depuis mars 2011. Marie-Noëlle Biguinet avait alors fait basculer à droite ce canton détenu auparavant par Jacques Hélias (PS). Elle vient désormais de le chasser de son fauteuil de maire à l'issue d'une quadrangulaire avec le FN et un candidat divers gauche.

Ancienne conseillère régionale, cette native de Montbéliard, inconnue du grand public, a aussi été vice-présidente du Centre communal d'action sociale (CCAS) et élue à la communauté d'agglomération de 2001 à 2008.

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus