Sécheresse : A Montbéliard, la sécheresse bouleverse la gestion de l'eau

Le niveau du Doubs reste étroitement surveillé, après plus de deux mois de sécheresse / © Lucie Martin / France 3 Franche-Comté
Le niveau du Doubs reste étroitement surveillé, après plus de deux mois de sécheresse / © Lucie Martin / France 3 Franche-Comté

Les plantes dépérissent en ville tandis que le cours du Doubs est surveillé de près. A Montbéliard (Doubs), les conséquences de la sécheresse conduisent les pouvoirs publics à changer les méthodes de travail. 

Par Elise Koutnouyan

A Montbéliard (Doubs), le manque d'eau transfigure le paysage urbain. La ville, placée en niveau d'alerte renforcée par les autorités, n'a pas pu arroser depuis mi-juillet. En outre, il n'a pas plu depuis des semaines. Résultat : Plantes et espaces verts sont totalement déssechés. Et le dépérissement de certaines plantes est en avance de deux mois. 

Cette deuxième année consécutive de sécheresse pousse la municipalité à envisager de modifier le type de végétaux qu'elle installe : "Ca remet en cause tout notre métier et nos méthodes de travail, affirme Thierry Saulnier, responsable des espaces verts de la ville de Montbéliard. On réfléchit à utiliser des plantes qui résistent mieux à la chaleur comme le yuka." Les arbres subissent aussi la sécheresse, même si les conséquences seront plus visibles au printemps 2020 lors de la floraison.
 

Deux nouveaux forages votés pour l'eau potable

Plus loin, dans la commune de Mathay, le cours du Doubs est surveillé de près. C'est là qu'est pompée l'eau potable qui alimente 200 000 habitants du Nord Franche-Comté. Si la situation est moins alarmante que l'an dernier, la vigilance reste de mise. Jeudi, Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) a voté deux forages, à Mathay et à Bourguignon. Objectif : "voir dans les profondeurs si on peut trouver des nappes intéressantes pour avoir un complément à l’eau de la rivière, voire une solution de subsitution au Doubs pour les années à venir", explique Daniel Grandjon, maire de Mathay et vice-président de la PMA en charge de l'eau.

En Franche-Comté, le bulletin sécheresse de la DREAL indique que depuis mercredi :
  • deux unités restent en alerte : Haute-Chaine et plateau calcaire du Jura ;
  • cinq unités sont en alerte renforcée : Allan, moyennes vallées Doubs Ognon, Bresse, Vosges Haute-Saônoise, Plateau calcaire de Haute-Saône
  • une unité est en crise : Saône amont
Les prévisions météo annoncent le passage de petites perturbation pluvieuses à partir de dimanche et en début de semaine prochaine mais elles ne permettront pas de sortir de la situation de sécheresse actuelle.
 
Sécheresse : le pays de Montbéliard a soif !
Maxime Meuneveaux, Thierry Chauffour et Lucie David... avec Thierry Saulnier Responsable des Espaces Verts, Daniel Granjon Vice-Président de Pays de Montbéliard Agglomération, chargé de l'eau

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus