• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDÉO. Eye Of The Dead, 12 ans de musique et de gros son dans le Pays de Montbéliard

Le collectif EYE OF THE DEAD fait bouger le Pays de Montbéliard depuis 12 ans. / © Sarah Rebouh
Le collectif EYE OF THE DEAD fait bouger le Pays de Montbéliard depuis 12 ans. / © Sarah Rebouh

L'association de musique Eye Of The Dead, implantée dans le Pays de Montbéliard, a récemment fêté ses 12 ans d'existence. Zoom sur un collectif dynamique qui se bouge pour faire danser le Pays de Montbéliard. 

Par Sarah Rebouh

Qui a dit que le Pays de Montbéliard était mort ? Qu'il ne s'y passait jamais rien ? C'est loin d'être le cas, si on regarde de plus près la longue liste des événements musicaux organisés chaque année par l'association de musique Eye of the Dead. Ce collectif, composé de 10 membres, a soufflé sa 12ème bougie au mois de septembre 2018.

"Dans le Pays de Montbéliard, beaucoup d'associations se donnent ; beaucoup de gens proposent des choses. Bon, après on est aussi un peu bloqués parfois par l'administratif, qui est sur un système un peu plus lent à Montbéliard que dans des grosses villes. Mais ici aussi il y a du monde pour bouger, et il y a une grosse demande" explique Antoine (alias Jésus), membre du collectif Eye of the Dead.
 

Une bande de potes amateurs de musique


Au départ d'EOTD, c'est une bande de potes amateurs de métal et de musique de manière générale. Très vite, l'association organise des soirées près de Montbéliard. "À l'époque, on programmait beaucoup de métal. Désormais, on fait également de l'électro avec les soirées Noizegate notamment, comme au Moloco ou à l'Axone" explique Damien (alias Houdré 3000), qui s'installe régulièrement derrière les platines lors des différentes soirées organisées par l'association. Chaque année, EOTD propose près de 30 soirées dans le Pays de Montbéliard et dans le Territoire de Belfort. 

La force du collectif, c'est la réunion de jeunes (hyper)actifs mettant à disposition de l'association leurs compétences. Au sein d'EOTD, on trouve par exemple un graphiste, un vidéaste, des musiciens, un spécialiste du référencement web... Pour le reste, tout s'apprend sur le terrain.

Quatre questions aux membres d'EOTD :
Eye Of The Dead, 12 ans de musique et de gros son dans le Pays de Montbéliard
Reportage : Sarah Rebouh


Terror, Alkpote, Étienne de Crecy...


Le 22 septembre dernier, EOTD programmait Louisahhh Maëlstrom, une DJ venue des États-Unis au Moloco (espace de musiques actuelles) d'Audincourt, pour leur Noizegate (nuit électronique). Mais EOTD c'est aussi la programmation de groupes de métal comme Terror, Kickback, L’esprit du clan ; de rappeurs comme Alkpote ou Caballero & JeanJass, mais aussi des gros noms de l'électro comme Étienne de Crecy, AZF ou encore Manu Le Malin.

Désormais, et après des centaines de soirées au compteur, les Francs-Comtois ont réussi à se créer une belle petite notoriété dans la région. "On s'est déjà posé la question de savoir si on voulait aller vers la professionnalisation de notre activité. Mais on ne veut pas perdre l'âme de l'association. C'est un autre engagement. On n'a pas envie de s'ouvrir à des choses commerciales pour remplir le Molocco ou pour faire de l'argent. Ca nous ferait perdre l'identité de l'association" explique Antoine (alias Nine), président de l'association Eye of the dead. 

Dans les années à venir, EOTD espère poursuivre sa mission d'animation et continuer à proposer de belles dates. "L'un des objectifs, mais à long terme, ce serait d'avoir un lieu pour fédérer des autres gens autour de nous, pour faire grossir nos projets... une sorte d'incubateur. On aimerait aussi créer un festival de musique dans le coin" détaille Damien. À l'heure où certaines personnes pensent que le bénévolat a perdu de sa superbe, les membres du collectif EOTD prouvent que l'implication n'a pas d'âge et qu'on peut agir partout pour faire bouger son territoire.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Interview PSA

Les + Lus