Sécheresse du Doubs : les spéléologues ont percé une part du mystère de la rivière

Colorer en vert fluo le Doubs pour comprendre pourquoi la rivière s'est totalement asséchée entre Morteau et Pontarlier. Les tests de coloration effectués ont livré leurs premiers résultats. 

La rivière du Doubs affiche depuis fin octobre une couleur vert fluo peu naturelle qui intrigue les promeneurs. Il s'agit de tests menés par les autorités locales. L'eau ainsi colorée doit permettre de mieux comprendre la manière dont s'écoulent les eaux de la rivière.

On savait qu'une partie du Doubs s'évacuait dans la Loue selon un système sous-terrain de vases communicants. Les derniers tests en ont divulgué plus. Une partie du Doubs se perd en souterrain vers le Doubs plus en aval. Les galeries descendent à 30 voire 80 mètres de profondeur. 

Les spéléologues ont découvert que la rivière s'écoule en ce moment à un rythme très lent en raison de la sécheresse (15 mètres par heure au lieu de 100 par débit normal). La fluoresceine répandue à hauteur du défilé d'Entreroche a mis 15 jours pour parcourir deux kilomètres. 

Connaître le parcours de l'eau permet de savoir où se situent de potentiels points de captages pour les communes.

Dans ce secteur, des tests de coloration avaient déjà été réalisés mais en 1913.
 





 

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité