Drame familial à Dampierre : une fillette de 11 ans retrouvée morte avec de multiples blessures par arme blanche

Un drame s'est produit ce lundi matin à Dampierre, dans le Jura. Une fillette de 11 ans a été retrouvée morte à son domicile. La thèse de l'infanticide est privilégiée par les enquêteurs. 

© Denis Colle
Un drame s'est joué ce lundi matin route de Dole à Dampierre, petite commune située non loin de Saint-Vit, dans le Jura. Une mère de famille, habitant route de Dole, est soupçonnée d'avoir tenté de tuer ses deux filles, âgées respectivement de 11 et 20 ans. C'est la plus grande des filles qui a réussi, avec l'aide de voisins, à contacter les secours et à s'enfuir après avoir été réveillée par des cris aux alentours de 7h30. Cette dernière aurait été menacée et blessée par sa mère à l'arme blanche.

La plus jeune des filles a été retrouvée morte dans sa chambre. De nombreuses blessures ont été relevées sur la fillette, notamment à la gorge, à la nuque, au thorax et à la main.
 

"Ça ressemble à un acte de démence"


Retrouvée par un voisin dans la cuisine de la maison familiale, la mère de famille s'est visiblement entaillée les veines. Elle a été transportée à l'hôpital de Besançon. Son pronostic vital n'était, à priori, pas engagé au moment de son transport médical. 

Les circonstances exactes du drame restent à préciser. "Pour l'instant, on reste prudent. La mère, qui serait infirmière de profession, souffrirait peut-être de troubles psychologiques. Ca ressemble à un acte de démence. Il faut laisser le temps aux enquêteurs de faire leur travail" nous a expliqué Jean-Luc Lennon, procureur de la République de Lons-le-Saunier. 

Le parquet de Lons-le-Saunier devrait se dessaisir de l'enquête, confiée à la brigade de recherches de Dole, au profit du parquet de Besançon, compétent en matière criminelle.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société