Dyslexie, dyspraxie, dysphasie… comment détecter et guérir les DYS le plus tôt possible ?

© ALEXANDRE MARCHI - maxPPP
© ALEXANDRE MARCHI - maxPPP

Comment aider les enfants qui souffrent de troubles de l’apprentissage comme par exemple la dyslexie, un trouble de la lecture et de l'écriture ? La Journée des Dys est organisée tous les ans. Objectif : améliorer l’inclusion des Dys à l’école et dans la société.
 

Par B.L.

C’est quoi les Dys ?

Les troubles de l’apprentissage sont :

-la dysphasie qui est un trouble du langage oral
-la dysorthographie qui affecte la maîtrise de l’orthographe
-la dyscalculie qui se manifeste lors de l’apprentissage de l'arithmétique
-les troubles de l’attention 

Parmi les Dys qui perturbent la scolarité, il y a aussi la dyspraxie qui impacte le développement de la coordination des mouvements.

Une Journée Nationale des Dys est organisée tous les ans pour informer le public. Le but est d’arriver à repérer les problèmes le plus tôt possible.
Ainsi, quand un enfant de 8 ans déchiffre mal les mots, n’aime pas lire, écrit avec difficulté et fait beaucoup de fautes d’orthographe, on ne dit pas "On attend, ça finira bien par venir" ou "Il est a déjà du soutien scolaire, c’est suffisant".
Il faut en parler à son médecin.

Une fois les troubles identifiés, plusieurs dispositifs sont à la disposition des familles pour adapter la scolarité des enfants souffrant de Dys.
 


La réalité virtuelle pour se mettre dans la peau d’un élève dyslexique


"Du fait du caractère invisible de ce handicap, ces élèves sont rarement détectés. Lorsqu’ils le sont, le système éducatif a tendance à renvoyer au champ de la santé la responsabilité d’y apporter des réponses.

Les enseignants ne sont pas spécifiquement formés à prendre en charge ces troubles par une pédagogie adaptée et peuvent se sentir démunis, et dans certains cas, en nier le caractère véritable.

Pourtant, il existe des outils numériques, des ressources et des formations spécialisées qui permettent d’aider les enseignants à adapter leur pédagogie pour contourner ce handicap et offrir ainsi les mêmes chances de réussite à tous les élèves", indique le ministère de l'Education.

C'est dans ce cadre qu'un dispositif de réalité virtuelle immersive, qui permet aux enseignants de vivre des situations de classe dans la peau d’un élève dyslexique, est en train d'être mis au point. 
Des tests ont été faits en Saône-et-Loire à l’école primaire Lucie Aubrac, à Blanzy, et au collège Jean Moulin, à Montceau-les-Mines.

 


Des collections de livres pour les enfants dyslexiques !

Des collections conçues spécialement pour les enfants dyslexiques leur permettent de découvrir le plaisir de la lecture.

Ces ouvrages sont retravaillés avec des spécialistes : leur mise en page est beaucoup plus aérée et la police de caractère est plus lisible.

Certaines lettres sont écrites de couleurs différentes : c'est le cas pour les sons difficiles, les double-consonnes, certaines fins de phrases…

Par ailleurs, des repères visuels sont présents dans le texte pour que les jeunes lecteurs s'autorisent des pauses au cours de la lecture.
 

La mise en page étudiée pour les dys de la collection Colibiri, Belin / © Belin
La mise en page étudiée pour les dys de la collection Colibiri, Belin / © Belin


Quel est le programme de la Journée des Dys en Bourgogne-Franche-Comté ?

La 13e édition de la Journée des Dys a lieu au mois d’octobre 2019.
Des événements sont organisés pendant plusieurs jours en Bourgogne-Franche-Comté par l’association Pluradys et ses partenaires.


►Bourgogne

-mercredi 9 octobre à partir de 18h, à Brazey-en-Plaine, en Côte-d’Or

-mercredi 16 octobre à partir de 18h, à Autun, en Saône-et-Loire

- jeudi 17 octobre à partir de 18h à Nevers

- samedi 16 novembre à Auxerre toute la journée


►Franche-Comté

-jeudi 10 octobre à Belfort avec l’Atelier CANOPE et la DSDEN 90

-samedi 12 octobre à Besançon avec APEDYS Franche-Comté

 
Comment repérer et aider les enfants qui souffrent de troubles de l’apprentissage comme par exemple la dyslexie, un trouble de la lecture et de l'écriture ? La réponse avec Sophie Saltarelli de l'association Pluradys.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus