Editions de l'Armançon : clap de fin pour l'éditeur Bourguignon

Gérard Gautier, fondateur des Editions de l'Armançon, sur le plateau de France 3 Bourgogne en novembre 2017 / © FTV
Gérard Gautier, fondateur des Editions de l'Armançon, sur le plateau de France 3 Bourgogne en novembre 2017 / © FTV

Les Editions de l'Armançon, éditeur régional de livres depuis plus de 30 ans, ont annoncé leur liquidation ce vendredi 1er juin. A la tête de cette maison d'édition régionale, Gérard et Chantal Gautier, deux passionnés installés à Précy-sous-Thil dans l'Yonne. 

Par F.L.

Une belle histoire de livres
La maison d'édition, inaugurée avec Jacques Faizant, ami de Gérard Gautier, voulait promouvoir la Bourgogne, à travers des ouvrages se référent à la région, ou d'auteurs nés ou vivant en Bourgogne.
Une collection de près de 330 ouvrages, 120 auteurs, c'est le résultat de cette passion, qui malheureusement doit prendre fin. 
En 1986, précise Gérard Gautier : "Il n'y avait pas en Bourgogne à l'époque de maison d'édition, consacrée à la Bourgogne"

Gérard Gautier, invité de France 3 Bourgogne le 23 novembre 2017, était venu évoquer les 30 ans de la maison d'édition / © FTV
Gérard Gautier, invité de France 3 Bourgogne le 23 novembre 2017, était venu évoquer les 30 ans de la maison d'édition / © FTV
Spécialiste de Henri Vincenot
Gérard Gautier avait rencontré Henri Vincenot en 1972, et une amitié avec la famille s'est nouée.
Il a publié les romans de Claudine Vincenot, fille d'Henri, et Eve Vincenot (petite-fille d'Henri)

Un manque de diffuseurs
Le réseau qui diffusait les ouvrages des Editions de l'Armançon était fort de 300 partenaires. Ce reseau s'est réduit, jusqu'à atteindre une petite centaine.
Contacté par France 3 Bourgogne, Gérard Gautier explique que ce qui a précipité la fin de la maison d'édition, "c'est la disparition des petits points de vente dans les territoires, ainsi que la fin des grandes librairies à Dijon"
De plus, "en librairie, le marché s'essoufle sur certains domaines littéraires "
Un autre paramètre selon lui, serait "la perte d'un public disparu, la génération ne s'est pas renouvelée. De même le manque de médiatisation des ouvrages et de la maison d'édition auraient eclipsé sa visibilité."

Des fiertés d'éditeur
Gérard Gautier possède à son actif, selon lui, quelques succès littéraires, tels que l'Atlas de Citeaux, de Patrick Arabeyre, publié en 1998, un ouvrage-choc qui a attiré nombre de critiques et journalistes parisiens.
Il est aussi très fier d'avoir publié les deux premiers romans de Didier Cornaille, mais aussi d'avoir publié les ouvrages de Lucette Desvignes, qui demeure pour lui 'l'une des plus grandes romancières bourguignonnes"

Réaction du Président du Conseil Départemental de Côte-d'Or
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de Côte-d'Or, s'est dit "attristé" par la disparition de la maison d'édition.
Il conclut son communiqué de la façon suivante :
"Avec la fermeture des Editions de l'Armançon, c'est une partie du patrimoine de la Côte-d'Or qui disparaît. C'est un peu de nos villages et de nos territoires qui perdent de leur éclat. Surtout, c'est la voix des écrivains bourguignons qui s'éteint."


Gérard Gautier était invité sur l'émission matinale de France 3 Bourgogne, "9h50 le matin" le 23 novembre 2017 pour évoquer les 30 ans de la maison d'édition, invité par Pascal Gervaize


Extrait de l'émission 9h50 Le Matin avec Gérard Gautier des éditions de l'Armançon
Le 23 novembre 2017, Gérard Gautier, des éditions de l'Armançon, était l'invité de Pascal Gervaize dans l'émission matinale "9h50 le matin" sur l'antenne de France 3 Bourgogne. Il était venu évoquer les 30 ans de la maison d'édition

 

Sur le même sujet

29e édition de la Foulée des Vendanges à Savigny-les-Beaune

Les + Lus