• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

L'Etat à la rescousse des villes moyennes pour revitaliser les centres

Restauration d'une façade à Salins-les-Bains. / © Claire Schaffner
Restauration d'une façade à Salins-les-Bains. / © Claire Schaffner

Avec son nouveau programme "coeur de ville", l'Etat vient en aide aux villes moyennes. Un coup de pouce plus que bienvenu pour Lons-le-Saunier par exemple tandis que d'autres municipalités comme Salins-les-Bains regrettent d'être écartées.

Par Claire Schaffner

Le projet avance doucement depuis cinq ans. La Ville de Lons-le-Saunier rachète petit à petit des îlots d'immeubles à proximité du centre-ville pour les réhabiliter et les transformer en logements plus attractifs pour des jeunes ménages. La municipalité veut attirer une nouvelle population mais aussi développer des commerces et recréer des espaces de vie dans le centre.

En décembre 2017, la Ville a postulé au programme "Coeur de ville" du gouvernement et bonne surprise ce 27 mars : elle fait partie des 222 municipalités retenues pour participer à cette convention de revitalisation de centres.

Les petites villes exclues de la liste


A une cinquantaine de kilomètres de là, le maire de Salins-les-Bains a lui aussi candidaté. Il a déjà participé au programme précédent, l'AMI centres-bourgs, en 2014. Un programme accompagné par d'autres mesures pour réaménager le centre-ville et redynamiser les commerces.

Mais cette fois, la petite ville thermale de 2 800 habitants n'a pas été retenue : elle n'avait pas la taille requise pour bénéficier de cette nouvelle aide.


L'Etat à la rescousse des villes moyennes pour revitaliser les centres
Avec les interviews d'Olivier Martin, directeur adjoint des services techniques de Lons-le-Saunier; Daniel Bourgeois, 1er adjoint à l'urbanisme; Gilles Beder, Maire DVD de Salins-les-Bains. Reportage de Claire Schaffner et Jean-Stéphane Maurice.


Dix villes bourguignonnes et cinq franc-comtoises dans le programme

222 Villes de toute la France vont signer une convention avec l'Etat pour revitaliser leurs centre-villes. Elles se partageront une enveloppe de 5 milliards d'Euros pour rénover des bâtiments, réhabiliter des bâtiments ou encore accompagner des commerçants.

Parmi les communes retenues, quinze sont en Bourgogne-Franche-Comté.

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus