• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDÉO. FCSM : le président Li “prêt à discuter de la vente du club”, a rencontré les élus à Sochaux

Monsieur Li a rencontré les élus du Pays de Montbéliard ce vendredi matin. / © Eric Debief
Monsieur Li a rencontré les élus du Pays de Montbéliard ce vendredi matin. / © Eric Debief

Une réunion a rassemblé élus locaux et Li Wing Sang à Sochaux ce vendredi. Dans une longue interview accordée au journal l'Equipe, le très contesté président du FC Sochaux-Montbéliard annonce envisager de vendre le club, si son avenir à long terme n'est pas remis en cause. Découvrez notre reportage.

Par Sarah Rebouh

Mise à jour 12h30 : Une réunion tenue secrète jusqu'au dernier moment a eu lieu ce vendredi matin à Montbéliard. Charles Demouge, président de Pays de Montbéliard Agglomération, ainsi que Frédéric Barbier, Denis Sommer (députés du Doubs) et Christophe Froppier, vice-président en charge des Sports ont rencontré le président Li Wing Sang au siège du FCSM. 

Cette rencontre était prévue de longue date, selon les intéressés. Le but étant d'améliorer la communication entre le discret président du FCSM et les élus locaux. Ces derniers annoncent vouloir se voir régulièrement, pour évoquer l’avenir du club. Pour l'instant, les élus montbéliardais n'apportent pas confirmation ni infirmation sur la volonté de monsieur Li de vendre le FCSM. 

Parmi​ les repreneurs potentiels, toujours sur les rangs : Pierre-Arnaud Rollin, patron du groupe Kipo Expertise Comptable et spécialiste du marketing sportif originaire de Belfort. Déjà en 2015, il avait été candidat à la reprise du club. A cette époque, il avait déjà présenté un dossier financier sérieux et se dit toujours prêt à reprendre le FCSM. Il a eu des contact avec le président Li dernièrement.


► Découvrez notre reportage, à Sochaux, ce vendredi 16 février : 

Monsieur Li et les élus du Pays de Montbéliard

Le président Li Wing Sang s'exprime très peu dans la presse. Le très contesté président du FC Sochaux s'est décidé à accorder une interview au journal l'Equipe, parue ce vendredi 16 février. 

"Nous sommes prêts à discuter de la vente du club avec n'importe quel interlocuteur sérieux qui souhaite le racheter. Nous sommes également prêts à ouvrir le capital de Sochaux. Évidemment, si nous vendions le club, nous souhaiterions ne pas perdre d'argent par rapport à tout ce que nous avons investi" détaille l'homme d'affaires, interrogé au siège du FCSM. Et d'ajouter : "Il faudrait aussi que l'avenir du FC Sochaux soit assuré à long terme, car nous ne sommes pas des traders".

"On a toujours respecté les recommandations de la DNCG"


"Jamais je ne lâcherai Sochaux. S'il faut renflouer les caisses du club je le ferai" avait pourtant rappelé il y a peu l'homme au centre de toutes les cibles dans le Pays de Montbéliard. La pression est-elle en train de faire plier monsieur Li ? La récente visite d'élus du Pays de Montbéliard au ministère des Sports pèse-t-elle dans la balance ? 

Quoi qu'il en soit, l'homme de 60 ans précise que les menaces de relégation en Nationale 3 de la part de la DNCG sont prises au sérieux : "On a toujours respecté les recommandations de la DNCG". Sur la question des 300 000 euros de sponsoring jamais payé au FCSM, le propriétaire de Tech Pro Technology, qui semble considérer sa dette de sponsoring effacée avec le million d'euros déposé récemment sur le compte du club, rétorque : "Si une marque est prête à mettre plus que Ledus, je la laisserai avec plaisir". Et d'ironiser : "Pourquoi pas Peugeot par exemple ?". 


En tout cas, certains supporters, rapidement montés au créneau contre la gestion chinoise du FCSM, sont loin de croire en la parole présidentielle. "Encore une démarche pour gagner du temps... Il veut rester le temps nécessaire pour dilapider un peu plus le club avant de partir !" craint un amoureux du FCSM sur les réseaux sociaux alors que d'autres espèrent que cette nouvelle en est vraiment une. 

Ce vendredi 16 février, le FC Sochaux-Montbéliard n'a pas répondu à nos sollicitations.

La Tribune Nord Sochaux, lors du match contre le PSG a demandé à Wing Sang Li de "payer l'amende". / © Sarah Rebouh
La Tribune Nord Sochaux, lors du match contre le PSG a demandé à Wing Sang Li de "payer l'amende". / © Sarah Rebouh

► Lire tous nos article au sujet du FC Sochaux-Montbéliard.

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : dans l'Yonne, forte mobilisation dans la Puisaye

Les + Lus