FEUILLETON. Saline Royale d'Arc-et-Senans : un "cercle immense" pour deux utopies

Quand Claude-Nicolas Ledoux a pensé sa manufacture du sel à Arc-et-Senans (Doubs), il avait imaginé un grand cercle et une ville en son sein. Son rêve est en train de se réaliser puisqu'un cercle immense est né ces derniers mois pour y accueillir un projet d'aujourd'hui, un îlot de biodiversité.

Le grand cercle de la Saline Royale s'agrandit.
Le grand cercle de la Saline Royale s'agrandit. © Robin Droulez - France Télévisions

Le projet s'étale sur deux années. Son inauguration est prévue en juin 2022 au moment du festival des jardins qui aura lieu désormais dans le nouveau cercle. En attendant, nous vous proposons de découvrir ce chantier et surtout ceux qui président à sa destinée : les paysagistes de l'agence dijonnaise qui a remporté l'appel d'offres, et dont fait partie Gilles Clément, inventeur de la notion de jardin en mouvement et de jardin planétaire.

Plus qu'un rêve...

En travaillant sur les écrits de Claude-Nicolas Ledoux, l'architecte qui a pensé et dessiné la Saline au 18ème siècle, les historiens ont récemment découvert qu'il avait véritablement prévu de construire une ville autour de la manufacture de sel et que devant les refus des argentiers, il a renoncé....Le rêve qu'on évoque régulièrement était donc vraisemblablement un projet.

Le projet de cercle intégral de Claude Nicolas Ledoux
Le projet de cercle intégral de Claude Nicolas Ledoux © France Télévisions

Ce projet va finalement prendre forme grâce aux hommes du 21ème siècle qui ont décidé de briser le grand mur du demi-cercle pour former ce qu'ils appellent le cercle immense. La ville imaginée par Ledoux ne sera évidemment pas construite, mais des arbres seront plantés et des jardins vont voir le jour sur l'immense terrain qui bordait l'arrière de la Saline. Par chance (ou par anticipation), elle avait été rachetée par le propriétaire du monument, en l'occurrence le département du Doubs.

Saline Royale d'Arc-et-Senans : le cercle immense voit le jour 1/4

Le jardin en mouvement de Gilles Clément

Le projet du cercle immense initié par le directeur de la Saline, Hubert Tassy devait aller dans le sens de l'histoire. La richesse à l'époque de Louis XV, c'était le sel, aujourd'hui, c'est l'environnement et sa préservation ont considèré les commanditaires.

Et ce n'est pas par hasard si c'est le cabinet Mayot-Toussaint associé à Gilles Clément qui l'a emporté.Vincent Mayot a été l'élève de Gilles Clément à l'école du paysage de Versailles et leur complicité trouve ici son accomplissement. 

Gilles Clément, invité de tous les plateaux littéraires ces dernières semaines pour son livre "Notre-Dame des plantes"(Edition La Procure) est d'abord un jardinier qui défend la théorie du jardin en mouvement. Un endroit où le jardinier ne détruit pas mais compose avec le vivant. Chez lui, dans la Creuse, il modifie les chemins où les massifs au gré des déplacements des plantes. Rien n'est jamais figé et la liberté laissée aux plantes de se se déplacer donne aux espèces le loisir de se reproduire ou de rapprocher des endroits qui leur conviennent mieux. Lui observe depuis des décennies , dans la vallée ou sur ce qu'il appelle son "radeau des terres", une plate-forme posée sur une prairie et de laquelle il voit, insectes et animaux vivre sous ses yeux.

Dans le cercle immense, malgré des lignes trés géométriques, le vivant sera libre...Une grande prairie, des jardins pédagogiques, aromatiques ou potagers côtoieront les créations éphémères des étudiants en paysages.

Saline Royale d'Arc-et-Senans : le cercle immense voit le jour 2/4

Jardins permanents

Le projet de cercle immense change aussi la physionomie du premier demi-cercle puisque les jardins de l'habituel festival vont devenir permanents. Ceux-là aussi ont été pensés par les paysagistes chargés du cercle. Ils seront donc aussi une ode à la biodiversité à l'image du "pota-poule" situé juste derrière le restaurant qui nourrira les gallinacées du jardin, et récupèrera les oeufs en échange.

Comme à l'accoutumée, ce sont les élèves des écoles d'horticulture de la région qui ont travaillé sur la création et l'entretien de ces jardins.

Saline Royale d'Arc-et-Senans : le cercle immense voit le jour 3/4
Saline Royale d'Arc-et-Senans : le cercle immense voit le jour 4/4

Message aux générations futures

Claude-Nicolas Ledoux fut précurseur en son temps. Gilles Clément et Vincent Mayot eux-aussi ont une vision du bonheur qui se dessine dans leurs jardins. La dimension pédogogique de leur travail est essentiel puisque ce sont des milliers d'élèves qui viendront voir le cercle immense, et à qui on expliquera que pour vivre encore longtemps sur notre planète, il faudra changer ses habitudes et surtout, parfaire notre connaissance des espèces qui la peuplent sans en détruire aucune. Le cercle immense, c'est une autre vision du jardinage, et bien au-delà une autre vision du monde.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
le feuilleton à l'antenne culture architecture jardins nature écologie environnement