“Un Cercle immense”, un projet dévoilé pour compléter le cercle de la Saline Royale d'Arc-et-Senans

Les concepteurs Mayot et Toussaint ont été choisis pour réaliser le projet. / © Mayot et Toussaint, paysagistes concepteurs
Les concepteurs Mayot et Toussaint ont été choisis pour réaliser le projet. / © Mayot et Toussaint, paysagistes concepteurs

La Saline Royale d'Arc-et-Senans (Doubs) s'apprête à engager des travaux pour créer le deuxième demi-cercle manquant au projet initialement imaginé par Ledoux. Une agence spécialisée a été choisie. Détails.

Par S.R

La Saline royale d’Arc-et-Senans a lancé en juillet 2019 un appel à projets européen pour des paysagistes concepteurs. Le but ? Compléter par un demi-cercle végétal celui déjà existant.

Un jury composé de paysagistes, d’architectes, d’historiens et des partenaires publics de la Saline ont présélectionné trois équipes qui ont ensuite été invitées à imaginer un projet détaillé. L'agence Mayot & Toussaint a été choisie parmi 19 autres et dévoile ce que pourrait donner visuellement la Saline une fois que les travaux seront terminés. 
 
© Mayot et Toussaint
© Mayot et Toussaint

"La Saline royale comme territoire d’expérimentation, laboratoire de recherche et de transmission, propose au visiteur un Cercle immense où les parcours de visites sont enrichis de nouvelles expériences sensorielles et poétiques, et où les principes d’économie circulaire (recyclage, réemploi) et collaborative (horizontalité, participation des écoles, des acteurs locaux...) constituent le socle d’un projet pédagogique ambitieux associant plus de 400 élèves et 30 écoles chaque année" détaillent les concepteurs.

"Les parcelles qui accueillent depuis bientôt 20 ans le Festival des jardins deviendront dès 2021 des « jardins en mouvement » où l’homme observe, contemple et accompagne la nature. Ces quatre triptyques, transformés en jardins permanents, se déclineront en quatre thèmes et variations fondamentales autour de la plante : la graine, le sol, la vie et l’adaptation" explique la Saline Royale.
 
La "ville idéale" imaginée par l'architecte Ledoux / © La Saline royale
La "ville idéale" imaginée par l'architecte Ledoux / © La Saline royale

Le long du mur d’enceinte, une promenade poétique mettant en valeur l’œuvre écrite de Claude Nicolas Ledoux offrira un nouveau parcours de visite, à l’ombre des tilleuls, non exploités jusqu’ici. Enfin, des « passerelles-belvédères » permettront aux visiteurs d’enjamber le mur d’enceinte, de s’offrir une vue en hauteur à 360° sur l’ensemble du cercle immense, de rejoindre le 2e demi-cercle pour découvrir les nouvelles parcelles du festival des jardins éphémères.

Les promeneurs pourront profiter d'un jardin pédagogique représentant l’ensemble des écosystèmes jurassiens, d'une prairie fleurie centrale composée d’allées en rayons tondus ou encore d'un axe traversant en direction de la forêt de Chaux menant à un jardin d’eau et deux phares abreuvoirs inspirés du plan initial de Ledoux, complètent la déambulation dans le Cercle immense.
 
© Mayot et Toussaint
© Mayot et Toussaint
Le projet doit prendre vie à l’horizon 2021. Le coût total des travaux est estimé à 2,5 millions d'euros.  Les travaux de terrassement débuteront fin 2020. Le projet sera financé par des partenaires publics (ministère de la Culture, département du Doubs, région Bourgogne-Franche-Comté), des fonds propres ainsi qu'un club de mécènes créé par la Saline royale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus