Hausse du tabac : les frontaliers de plus en plus tentés d'acheter leurs cigarettes en Suisse

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Franche-Comté

La hausse du prix du tabac pourrait avoir un lourd impact sur les ventes des buralistes du Haut-Doubs. Certains craignent de perdre jusqu'à 30% de leur chiffre d'affaire en voyant leurs clients passer la frontière pour acheter leurs cigarettes. 

Depuis la hausse du prix du tabac, actée depuis une semaine, les buralistes du Haut-Doubs s'inquiètent. Cette augmentation, entre 10 et 30 centimes selon les paquets, pourrait contraindre les consommateurs à aller chercher leurs cigarettes de l'autre côté de la frontière. "On pense qu'on va perdre entre 25 et 30% de chiffre d'affaire sur le tabac, du fait que les frontaliers qui font l'aller-retour tous les jours ramènent du tabac de Suisse" affirme Laurent Gasperin, buraliste installé à Pontarlier.  

La différence de prix est notable : en France, un paquet se vend entre sept et dix euros quand, chez son voisin, il se vend toujours en dessous de sept euros. "Les frontaliers nous en parlent déjà, avoue Sylvie Roy, buraliste en Suisse. Ils commencent à nous demander à combien leur revient le paquet en euros, parce qu'ils ont eu une augmentation de trente centimes. On a des paquets qui sont moins chers chez nous que de l'autre côté".

La député du Haut-Doubs, Annie Genevard, a décidé de déposer une proposition de loi afin d'augmenter les peines contre le commerce illicite du tabac. Une mesure "indispensable" selon elle. Car, aujourd'hui en France, 30% des ventes de cigarettes ne serait pas contrôlés par l'Etat. Constesté, ce chiffre pourrait être validé par l'organisme indépendant prévu dans la proposition de loi d'Annie Genevard.

durée de la vidéo: 02 min 02
La hausse du prix du tabac tente les frontaliers