La mobilisation en Franche-Comté

JS Maurice
JS Maurice

Plus d'un millier de personnes à Besançon, plusieurs centaines d'autres à Belfort ce matin, ou à Lure cet après-midi, retraités et actifs se sont retrouvés dans diverses villes de la Franche-Comté pour dénoncer la politique du gouvernement. 

Par Aline Bilinski

La colère gronde et ce mardi était journée nationale de mobilisation. Les syndicats ont appelé à des manifestations interprofessionnelles pour dénoncer les réformes du gouvernement. A Besançon, plus d'un millier de personnes s'est retrouvé place de la Révolution en fin de matinée. Dans le cortège, le secrétaire général de l'union CGT 
 
Mobilisation à Besançon
José Abiles, le secrétaire général de l'Union locale CGT Besançon était dans le rassemblement ce matin. Propos recueillis par Michel Buzon et Jean-Stéphane Maurice
A Belfort, même scénario. Plusieurs centaines de personnes ont convergé vers la Maison du peuple ce matin. Des agents d'Enedis, des ouvriers, des personnels hospitaliers ont exprimé leur ras-le-bol. Dans le cortège, défilaient aussi des personnels de l'EPHAD de la ville qui dénonçaient une nouvelle fois leurs conditions de travail et l'incidence de ces dernières sur la prise en charge des pensionnaires de l'établissement. 
 
Mobilisation des personnels de l'EPAHD 90
Sylvain Gigante, salarié syndiqué CGT au centre de soins longue durée du Territoire de Belfort recueillis par Fabienne Lemoing

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus