Pass vaccinal : faute de rappel, il sera désactivé mardi 15 février pour certaines personnes, on vous explique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vanessa Hirson

Selon les estimations des autorités sanitaires, entre 4 et 4,5 millions de personnes seraient susceptibles de perdre leur pass vaccinal, mardi 15 février, faute de rappel. Qui est concerné ?

Alors qu’Alain Fischer, coordinateur de la stratégie vaccinale au gouvernement, a estimé il y a quelques jours que le pass vaccinal pourrait être levé « d’ici la fin mars » et que, dès mercredi 16 février, plusieurs restrictions doivent disparaître (avec notamment la réouverture des discothèques, l'autorisation des concerts debout et la consommation au comptoir dans les bars), une autre phase intervient dans le schéma vaccinal.

Elle concerne ceux et celles qui se sont fait vacciner avant le 15 octobre 2021. En effet, faute de rappel, cette catégorie de personne pourrait perdre le pass vaccinal dès mardi 15 février.  

Quand dois-je faire mon rappel pour bénéficier d’un pass vaccinal complet et valide ?

Au 15 février 2022, la dose de rappel devra être réalisée dès trois mois (au lieu de sept) après la fin de la première ou deuxième dose ou infection covid, et dans un délai de quatre mois maximum. La personne aura donc un créneau d'un mois pour réaliser son rappel. 

Cette mesure s’applique aux personnes de plus de 18 ans et 1 mois. En effet, les personnes de 16 et 17 ans n’ont pas l’obligation de faire leur rappel pour conserver leur pass vaccinal, même s’il est fortement recommandé. Concernant les 12-15 ans, ils ne sont pas soumis au pass vaccinal. Dans le cadre du pass sanitaire, ils n’ont pas l’obligation de réaliser leur rappel, même si le rappel leur est ouvert.

Exemple :

  • Si j’ai reçu 2 doses de vaccin, je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après ma deuxième injection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon injection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon injection.
  • Si j’ai reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Janssen) et que j’ai eu le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection, je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon infection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une dose de Janssen après mon infection, je dois faire mon rappel au plus tard 2 mois après mon injection.
  • Si je ne suis pas encore éligible à la dose de rappel, mon certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.

Pour savoir quand faire ma dose de rappel cliquez ici.

Que se passe-t-il si je ne peux pas faire ma dose de rappel parce que j’ai attrapé le Covid-19 ?

Si vous avez contracté le Covid-19 après votre schéma vaccinal (une ou deux doses), vous n’avez pas besoin de faire de dose de rappel. Votre certificat de rétablissement vous permettra d’avoir un pass vaccinal valide.

Cependant, pour les personnes souhaitant sortir du territoire national, le rappel vaccinal doit être fait pour avoir un certificat de vaccination valide.

Comment obtenir son certificat de rétablissement ?

Vous pouvez récupérer votre certificat de rétablissement/résultat de test positif, soit sur la plateforme SI-DEP, grâce au lien envoyé par e-mail et/ou par SMS, soit directement en version papier auprès d’un laboratoire de biologie médicale ou d’un professionnel de santé habilité à réaliser des tests.

Il est ensuite possible, soit de conserver la version papier, soit d’intégrer le certificat de rétablissement dans le « Carnet » de l’application TousAntiCovid en scannant le QR code ou en l’important directement depuis la plateforme SI-DEP via le lien dédié.

Pour savoir quand faire sa dose de rappel, cliquez ici.