La fréquentation des TER en hausse après les changements de tarifs en Bourgogne-Franche-Comté

Depuis le changement des tarifs des TER en août 2017 en Bourgogne-Franche-Comté, la fréquentation est en hausse.

Illustration.
Illustration. © Matti Faye / France 3 Bourgogne
En août 2017, les tarifs des TER en Bourgogne-Franche-Comté ont changé. Et la fréquentation est en hausse : +5,9 % sur le premier trimestre 2018, alors qu'au niveau national elle se limite à +0,9 %, selon des chiffres communiqués par le Conseil régional ce jeudi 4 octobre 2018.

Les utilisateurs occasionnels étaient visés par ce changement tarifaire et ils ont été au rendez-vous. C'est notamment le cas des jeunes qui bénéficient d'un demi-tarif sans avoir besoin de carte de réduction. La fréquentation des moins de 26 ans est largement à la hausse : + 45 %. C'est l'un des motifs de satisfaction de la région qui, en multipliant les tarifs avantageux, perd sans surprise des recettes : 1,2 million d'euros en moins.

Michel Neugnot, vice-président du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en charge des finances, des ressources humaines, des transports, des déplacements et des intermodalités, ne voit pas cette baisse de recettes comme une perte, mais comme un investissement : "Nous sommes dans une conquête de marché. Notre objectif, c'est d'amener plus de monde vers le train pour avoir une économie des transports plus décarbonnée, indique-t-il
 
La fréquentation des TER en hausse après les changements de tarifs en Bourgogne-Franche-Comté ©France 3 Bourgogne
 

530 trains par jour

Aujourd'hui, le TER en Bourgogne-Franche-Comté, c'est déjà 60 000 voyageurs quotidiens et 530 circulations chaque jour. Les liaisons de plus de 200 kilomètres représentent l'essentiel du trafic et des recettes. Par exemple, la ligne Paris-Bercy Dijon a vu son trafic plus que doubler depuis l'instauration des nouveaux tarifs.

L'essentiel des nouveaux tarifs
Les voyageurs occasionnels âgés de plus de 26 ans peuvent bénéficier de réduction de 60 % les week-ends et les vacances et 30 % en semaine en achetant une carte à 20 euros, valable un an. 42 000 de ces cartes ont déjà été achetées dans la région.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ter économie transports transports en commun
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter