La gemmothérapie : le soin par les bourgeons

Publié le Mis à jour le

La gemmothérapie est une branche de la médecine alternative à la lisière de la phytothérapie et de l’homéopathie. Moins connue que la phytothérapie ou l’aromathérapie, elle recèle cependant de nombreuses vertus thérapeutiques.
 

Qu’est-ce que la gemmothérapie ?

Cette branche de la phytothérapie a été créée par le docteur Pol Henry, homéopathe belge en 1959.
Cette thérapie naturelle consiste à utiliser les propriétés des tissus embryonnaires végétaux en croissance : les bourgeons ou jeunes pousses d’arbres et arbustes. Ils sont préparés par macération dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool pour obtenir un extrait nommé « macérat glycériné » ou « macérat-mère ».

Il existe environ 50 extraits de bourgeons disponibles dans le commerce, vendus en pharmacie et parapharmacie.
Vendus sous forme de petites fioles, on peut les prendre dans de l’eau ou purs selon les indications du thérapeute.
 

En quoi la gemmothérapie est-elle efficace ?

A lui seul, le bourgeon renferme les propriétés des fleurs, des fruits et de feuilles, il contient donc tout le patrimoine génétique de la future plante.
Les bourgeons sont plus riches en vitamines, en oligo-éléments et minéraux ainsi qu’en d’autres principes actifs (hormones, enzymes) qui disparaissent au fur et à mesure du développement de la plante.
 

Dans quels cas utilise-t-on la gemmothérapie ?

De nombreux thérapeutes prescrivent la gemmothérapie pour les problèmes articulaires, d’allergies, de stress, de sommeil…
C'est surtout sur les grandes fonctions organiques qu'agit la gemmothérapie selon les bourgeons utilisés.
Par exemple, le bourgeon de tilleul est très connu pour son action calmante, spécialement pour les enfants (sédatif doux). Il est également recommandé dans les névroses (angoisses et obsessions). C'est également un anti-spasmodique efficace.
En aucun cas vous ne devez interrompre un traitement prescrit par votre médecin pour le remplacer par une cure de gemmothérapie. Demandez toujours conseil au professionnel de santé qui vous suit habituellement.
 

Quelles sont les contre-indications de la gemmothérapie ?

Cette thérapeutique douce présente de nombreux avantages, notamment par sa sécurité d’emploi. Cependant, pour les femmes enceintes  et les personnes souffrant d’un cancer hormono-dépendant, il est déconseillé de prendre des bourgeons à action hormonale.
Dans tous les cas, la visite chez un thérapeute est fortement recommandée afin d’avoir une prescription adaptée à ses besoins.
 

Quels sont les bourgeons à privilégier à l’approche de l’hiver ?

Valérie Prost, naturopathe à Dijon nous donne son « tiercé gagnant » :

Le bourgeon de cassis
C’est un bourgeon majeur en gemmothérapie car il va revitaliser l’organisme. Il permet de renforcer le système immunitaire notamment face aux virus et aux bactéries.

Le bourgeon d’aulne
Il vient stimuler les défenses immunitaires, c’est un excellent antiviral.
C’est un bon remède contre la fièvre et les états fébriles.

Le bourgeon de figuier
Il agit sur la sphère nerveuse, sur tout ce qui est stress, angoisse, palpitations…mais également sur tout ce qui est au niveau de la sphère digestive

Retrouvez l’intégralité de l’intervention de Valérie Prost, naturopathe à Dijon dans l'émisssion "Ensemble c'est mieux" :
durée de la vidéo: 04 min 26
La gemmothérapie - ECM