• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Gilets jaunes : des interpellations ont eu lieu en Saône-et-Loire

Des "gilets jaunes" au rond-point de Droux, à Chalon-sur-Saône, dimanche 18 novembre 2018. / © Fanny Borius
Des "gilets jaunes" au rond-point de Droux, à Chalon-sur-Saône, dimanche 18 novembre 2018. / © Fanny Borius

Depuis samedi 17 novembre 2018, les gilets jaunes manifestent partout en France contre l’augmentation des prix des carburants. Cette mobilisation est suivie de près par les forces de l’ordre. Des interpellations ont déjà eu lieu lieu en Saône-et-Loire indique la préfecture.
 

Par B.L.




Depuis samedi, dix interpellations ont eu lieu en dans le cadre des manifestations des "gilets jaunes", a indiqué la préfecture mardi 20 novembre. 

Dix personnes ont été interpellées pour rébellion, ivresse publique manifeste, mise en danger d’autrui, détention de stupéfiants. 
On sait que deux d'entre elles ont été interpellées à Louhans et une à Montceau-les-Mines. Elles doivent être présentées au procureur de la République qui décidera des poursuites. "Deux personnes recherchées pour non exécution d’une peine ont été immédiatement écrouées", précise aussi la préfecture.

Depuis le début du mouvement, de nombreuses infractions graves ont été constatées par les forces de l’ordre : usage de stupéfiants et consommation d’alcool sur la voie publique, outrages, entraves à la circulation, mises en danger d’autrui, dit la préfecture de Saône-et-Loire.

Plusieurs plaintes ont été déposées pour dégradations de véhicules lors des barrages du week-end.

Des radars ont été masqués notamment par des gilets jaunes ou des sacs poubelle. Plusieurs panneaux de signalisation ont été dégradés par l’inscription de tags.

 
Des "gilets jaunes" à Chalon-sur-Saône dimanche 18 novembre 2018 / © Fanny Borius
Des "gilets jaunes" à Chalon-sur-Saône dimanche 18 novembre 2018 / © Fanny Borius



Des dégâts ont aussi été causés sur la chaussée. C’est le cas notamment au giratoire de Droux, à Chalon-sur-Saône, sur la route départementale 906, ou l’enrobé a été dégradé par des feux de palettes sur la chaussée.

Les pompiers ont été mobilisés
pour 4 opérations de secours à personnes et une vingtaine d’extinctions de feux (palettes, barils…). 
La direction interdépartementale des routes Centre Est a dû procéder à des dizaines d’opérations de nettoyage de certains sites (palettes, pneus…) sur la route centre Europe atlantique (RCEA). Plusieurs matériels de balisage de chantiers appartenant à l’État ont été volés, puis détruits, précise encore la préfecture de Saône-et-Loire
 
Un rassemblement de "gilets jaunes" à Louhans, en Saône-et-Loire. / © Talou Thient
Un rassemblement de "gilets jaunes" à Louhans, en Saône-et-Loire. / © Talou Thient

 

150 gendarmes et 90 policiers mobilisés en Saône-et-Loire 



Pour la seule journée de lundi 19 novembre, 90 policiers de la direction départementale de la sécurité publique et 150 gendarmes du groupement départemental de Saône-et-Loire ont été mobilisés dans le département pour assurer la sécurité avec l’aide des équipes de la direction interdépartementale des routes Centre Est.

"Le préfet, en liaison étroite avec les procureurs de la République de Chalon-sur-Saône et de Mâcon et les services de sécurité portent une attention particulière à cette situation encore préoccupante et évolutive.
Il ne saurait être trop recommandé aux personnes présentes de faire preuve de responsabilité et de ne pas se joindre à des entraves à la circulation qui mettent gravement en danger la vie d’autrui qui, de surcroît, sont dangereuses pour leur propre sécurité", conclut la préfecture de Saône-et-Loire.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : des lycéens s'agenouillent en soutien à ceux interpellés à Mantes-la-Jolie

Les + Lus