Haute-Saône : prison avec sursis pour l'homme qui avait traîné sa chienne derrière une voiture

Six mois de prison avec sursis et interdiction définitive de détenir un animal : c'est la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Vesoul pour cruauté envers un animal. En septembre 2019, le prévenu avait blessé sa chienne, en la traînant attachée à une corde, à l'arrière de son véhicule.

Plusieurs personnes avaient été témoins des faits, à Roye, en Haute-Saône, en septembre 2019.
Plusieurs personnes avaient été témoins des faits, à Roye, en Haute-Saône, en septembre 2019. © Capture écran facebook
Au soir du 16 septembre 2019, la scène avait choqué plusieurs habitants de Roye, en Haute-Saône : 
 

La chienne courait derrière lui. Il a dû accélérer, car il y avait plein de traces de pattes avec du sang sur la route


avait expliqué Justine, témoin des faits. Elle avait tourné l'incident avec son téléphone et publié les images sur sa page facebook.


Jugé par le tribunal correctionnel de Vesoul, l'homme a été condamné à 6 mois de prison avec sursis. Il devra aussi verser des dommages et intérêts à plusieurs associations de protection des animaux.

Enfin, le tribunal lui interdit à l'avenir de détenir un animal. Un article du code pénal précise en effet : 
 

Les personnes physiques coupables des infractions prévues au présent article encourent également les peines complémentaires d'interdiction, à titre définitif ou non, de détenir un animal


La chienne blessée avait été soignée dans une clinique vétérinaire, puis prise en charge par la SPA.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers animaux nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter