Elections à la Chambre de métiers : des résultats contestés

Bernard Dohm, président sortant de la Chambre de métiers de Haute-Saône / © Denis Colle
Bernard Dohm, président sortant de la Chambre de métiers de Haute-Saône / © Denis Colle

Bernard Dohm, battu à deux voix près lors des élections pour la présidence de la Chambre de métiers de Haute-Saône, conteste sa défaite devant la juridiction administrative. 

Par Adrien Gavazzi

Il avait perdu la présidence de la Chambre de métiers de Haute-Saône à deux voix près. Bernard Dohm conteste les résultats des élections du mois d'octobre devant la juridiction administrative. En cause, selon lui : deux bulletins, justement. Bien qu'acceptés au moment du dépouillement, il les juge invalides, car en partie déchirés.

« Vouloir s'accrocher ainsi au pouvoir, c'est enlever de la crédibilité à la Chambre des métiers », se plaint un commerçant, proche de la liste opposée à celle de Bernard Dohm. Celle-ci, l'Union des artisans comtois, avait raflé les quatre départements de la région lors des élections : 

- 553 voix contre 268 dans le Jura ;
- 620 voix contre 422 dans le Doubs ;
- 273 voix contre 170 dans le Territoire de Belfort ;
- 342 voix contre 340 dans le Doubs.

Un contexte tendu


Ce rebondissement intervient dans un contexte déjà tendu à la Chambre de métiers de Haute-Saône. Quelques jours avant les élections, un détournement de près de 650 000 euros avait été découvert. La Chambre régionale mettait en cause la gestion des élus haut-saônois, et celle du président départemental Bernard Dohm. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus