Il "emprunte" la voiture de ses parents, roule à fond et finit sur le toit, le conducteur avait seulement 15 ans

Une voiture a fait une sortie de route ce dimanche 9 juin 2024 sur la voie de contournement de Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône). Le conducteur avait seulement 15 ans, son passager 13 ans. Les victimes ont été hospitalisées à Besançon et à Vesoul. Leurs jours ne sont pas en danger.

L'accident aurait pu être dramatique. Les sapeurs-pompiers ont été alertés autour de 8h30 ce dimanche 9 juin 2024 pour une sortie de route sur la départementale 417, à hauteur de Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône). Au volant, le conducteur était âgé de 15 ans seulement, a appris France 3 Franche-Comté auprès des gendarmes. L'adolescent a perdu le contrôle et sa voiture s'est retrouvée sur le toit.

Peut-être touché au poumon par le choc, il a été évacué par Héli 25, l'hélicoptère du SAMU de Besançon (Doubs), vers le CHU Jean-Minjoz pour des examens médicaux complémentaires. Son passager, âgé lui de 13 ans, a été très légèrement blessé. Il a été transporté au Centre hospitalier de Vesoul.

Très grande vitesse selon les témoins

"Le jeune a emprunté la voiture de ses parents sans leur permission et est allé chercher un de ses copains", indique le capitaine Jean-Philippe Mondin, commandant adjoint de la compagnie de gendarmerie de Lure.

Selon les témoins, il roulait très fort. Mais ce qui interpelle surtout, c'est l'âge du conducteur qui n'avait évidemment pas le permis de conduire, et c'est très inquiétant.

Capitaine Jean-Philippe Mondin, commandant adjoint de la compagnie de gendarmerie de Lure.

Des dépistages d'alcool et de stupéfiants ont été effectués sur le jeune chauffard mais ils se sont révélés négatifs tous les deux. Les deux jeunes sont originaires de Saint-Loup-sur-Semouse.

Ce qui dit la loi

Conduire sans avoir le permis, ou sans avoir le permis correspondant à la catégorie de ce véhicule, est un délit. Selon l’article L221-2 du Code de la route, il est "puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 € d’amende". Un procès-verbal est établi et adressé au procureur de la République qui décide de la suite de la procédure judiciaire.

Pour un mineur au volant, et selon les avocats spécialisés, une peine complémentaire avec l’interdiction de passer le permis pendant cinq ans peut s’ajouter à ces premières sanctions. Attention, en cas d’accident, l’assurance ne couvre pas les frais engendrés par l’accident, qu'ils soient aussi bien matériels que physiques.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité