Luxeuil : la Patrouille de France, invitée vedette du meeting de la Base aérienne 116 en septembre

Le temps d’un week-end, le samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021, des milliers de personnes pourront assister à une manifestation aérienne de grande ampleur. Au-delà des présentations dynamiques, le public pourra rencontrer des aviateurs au village des métiers.

La Base aérienne de Luxeuil- Saint-Sauveur.
La Base aérienne de Luxeuil- Saint-Sauveur. © Antoine Laroche - France Télévisions

La Base aérienne 116 « Lieutenant-colonel Tony Papin » organise un meeting aérien, c’est-à-dire des portes ouvertes, les samedi 18 et dimanche 19 septembre 2021, de 10 h 00 à 18 h 00. L’entrée sera gratuite et l’inscription obligatoire à partir du 1 septembre 2021 sur un site internet dédié et qui sera communiqué ultérieurement.

Présentation des Mirages 2000 et d’un Typhoon de la Royal air force

Le programme détaillé sera dévoilé plus tard, mais la BA 116 a tout de même « un peu » communiqué aujourd’hui ! Le samedi et le dimanche, « on assistera à un spectacle aérien avec des ambassadeurs français, notamment la patrouille de France mais aussi des avions étrangers, des avions de chasse d’Angleterre et du Danemark. Il y a aura une présentation du Rafale, des avions de voltige, des équipes de parachutistes, une présentation tactique de notre avion de transport A400M, une présentation tactique des mirages 2000 et la présence des écoles de pilotage de l’armée de l’air » précise Arnaud Bouilland, colonel et chef du commandement de la Base aérienne116.

Cet événement aura aussi un caractère international avec « la présence d’avions étrangers, des F18 Suisses, des F16 Belges et Danois, un MIG-21 Roumain et un Typhoon de la Royal air force » ajoute le colonel.

Au village des métiers seront exposées plusieurs spécialités parmi les cinquante métiers de l’armée de l’Air et de l’Espace, grâce aux stands institutionnels. On y trouvera également des simulateurs et des avions en exposition. « C’est le seul meeting aérien organisé par l’armée de l’Air et de l’Espace » se réjouit Arnaud Bouilland.

Evoquer aussi l'avenir de la BA 116

Très attendu, cet événement sera l’occasion de commémorer le passé et célébrer l’avenir de la BA 116. Au mois de juin 2019, Florence Parly, la ministre des Armées annonçait la pérennisation du site avec le déploiement d’un escadron Rafale à l’horizon 2032. « L’armée de l’air et de l’Espace travaille pour préparer cette base aérienne de 2032 avec le déploiement d’un escadron Rafale, sans doute de personnes supplémentaires et peut-être des nouvelles missions qui se dessinent ».

L’activité aérienne à Luxeuil date de 1916, notamment avec la création de l’escadrille Lafayette. L’un des pilotes fondateurs de l’escadrille, Kiffin Yates Rockwell devient le premier pilote américain à éliminer un avion ennemi. Kiffin Yates Rockwell est enterré au cimetière de Luxeuil-les-Bains. Depuis, des pilotes célèbres ont jalonné l’histoire commune de la BA 116 et de son territoire : Tony Papin, qui donnera plus tard son nom à la base aérienne, ou encore le capitaine Gérard Clicquot de Mentque, premier pilote français abattu, lors de la campagne de France en 1940.

Depuis 1953, la mission de dissuasion nucléaire a marqué Luxeuil et ses environs, jusqu’à l’arrivée de la 2e Escadre et du Groupe de chasse 1/2 « Cigognes » en 2011. Cette année marque donc les 10 ans des Mirage 2000-5F sur la base aérienne 116.

Un reportage de : Frédéric Buridant et Antoine Laroche

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture sorties et loisirs