Andalucia Rally 2021 : deux pilotes de Haute-Saône remportent le rallye dans la catégorie femmes

Fanny Jacquot et Marie Marconnot ont participé du 12 au 16 mai au rallye en Andalousie avec l'équipe Team 205 Africa Raid. Elles montent sur la plus haute marche du podium. Nasser Al-Attiyah devance Carlos Sainz chez les hommes.

Fanny Jacquot et Marie Marconnot, vainqueurs de l'Andalucia Rallye 100% féminin.
Fanny Jacquot et Marie Marconnot, vainqueurs de l'Andalucia Rallye 100% féminin. © DPPIProduction

Reprendre le volant, confiner les voitures. Et les pilotes. C’est chose faite pour les concurrents de l'Andalucia Rally. Et avec brio pour deux concurrentes de Franche-Comté. A bord du Zéphyr, un véhicule tout terrain spécialement préparé pour le rallye d'Andalousie, Fanny Jacquot 37 ans, mère de deux enfants, et Marie Marconnot, 34 ans, maman elle aussi ont réussi à s’imposer dans la catégorie 100% féminine. Deux équipages féminins étaient engagés dans cette catégorie, le rallye avait pour cette édition une vingtaine de femmes en course.

Une première pour les deux femmes

Fanny Jacquot connaît bien le monde du rallye, puisqu'elle est à la tête de l'agence de voyages Lurodakar, qui organise depuis 2004, le "205 Africa Raid" réservé aux petites voitures de la marque sochalienne, mais c’était la première fois qu’elle se lançait au volant. Idem pour Marie Marconnot, complètement novice en la matière.

© DPPIProduction

"Ça s'est très bien passé, on a beaucoup appris, c’est un rallye ou il y a beaucoup de monde mais moins que sur le Dakar, on a eu presque des cours particuliers de la part des autres équipages” raconte Fanny Jacquot. Pistes sinueuses, un peu de sable, de la plaine, les deux pilotes ont roulé sur des terrains de jeu différents lors de 1400 km, en quatre étapes. “On a eu des paysages exceptionnels, le blé est déjà à maturité en Audalousie, 40 degrés dans la voiture, c’est complètement dépaysant, on appréhende un peu le retour en Franche-Comté” ajoute Marie Marconnot.

Vers le Dakar 2022 avec la 205 Turbo d'Ari Vatanen?

Les deux femmes ont découvert aussi l’aspect très physique d’un rallye. Chaleur, concentration, douleurs à la nuque, aux clavicules. Elles ont pour projet de participer au Dakar 2022. “On va rentrer, digérer déjà ce qu’on vient de vivre, et si on fait le Dakar, il nous faudra une préparation physique” lancent lucides les deux femmes. Si l'équipage féminin parvient à décrocher sa qualification pour le Dakar, c'est avec la mythique 205 Turbo 16 d'Ari Vatanen, que les jeunes femmes prévoient de se lancer dans l'aventure. Le véhicule du vainqueur du mythique Paris-Dakar en 1987 est précieusement conservé par Philippe Jacquot, grand ami du Finlandais volant.

Sur cette épreuve de l'Andalucia, Philippe Jacquot du Team 205 Africa Raid était aussi en lice et a roulé derrière l’équipage féminin pour les seconder en cas de souci. “On n’a même pas crevé une fois, on a eu de la chance !” sourient Fanny et Marie sur la route de l’aéroport qui le ramènent vers Frotey-les-Lure. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie espagne