Tour de France : La Planche des Belles Filles sur le podium des villes-étapes depuis 10 ans

Publié le

Sommet du massif des Vosges situé dans le département de Haute-Saône, la Planche des Belles Filles accueille en 2022 le Tour de France pour la 6e fois depuis 2012. Seuls Paris, avec les Champs-Elysées, et Pau ont fait mieux sur la période.

Elle est devenue, l'espace d'une décennie, une référence, presqu'un passage obligé.

La Planche des Belles Filles a fait son apparition sur la route du Tour en 2012. Cette année-là, le coup d'essai s'apparente à un coup de maître. Christopher Froome s'impose au sommet de la petite station de ski de moyenne montagne, son coéquipier Bradley Wiggins prend le maillot jaune. Il l'emmènera jusqu'à Paris.

C'est d'ailleurs une constante: à chaque passage à La Planche, le maillot jaune change d'épaules. Ce fut le cas en 2014 (étape et général pour Nibali), en 2017 (Aru s'impose, Froome prend le jaune), 2019 (à Teuns l'étape, à Ciccone le jaune) et bien sûr 2020, quand le mano à mano slovène tourne à l'avantage de Pogacar, qui dans un contre-la-montre mythique à la veille de l'arrivée à Paris, renverse le général et son compatriote Roglic.

Et en 2022 ? Gageons que les 7 kilomètres à 8,7% de moyenne, dont une dernière rampe en gravel (chemin de terre) à 24%, feront de nouveau le spectacle et des écarts au général.

Paris, Pau, Albertville... et La Planche des Belles Filles

Avec six arrivées depuis 2012, La Planche des Belles Filles se hisse sur le podium des villes-étapes les plus fréquentées, derrière Les Champs-Elysées à Paris, terme de l'épreuve, et Pau, capitale du Béarn et incontournable porte d'entrée du massif pyrénéen, au même niveau qu'Albertville, régulièrement ville de départ vers les cols alpestres.

La Planche des Belles Filles est donc le sommet d'arrivée le plus visité par le Tour sur la décennie. La légendaire Alpe d'Huez, par exemple, n'a accueilli la plus grande course cycliste au monde que quatre fois entre 2012 et 2022.

A noter que les passages fréquents à La Planche des Belles Filles favorisent les principales villes comtoises, à l'image de Besançon, Belfort et Dole qui ont accueilli chacune le Tour deux fois depuis 2012.

Nombre de passages du Tour de France entre 2012 et 2022 :

  • 11 : Paris - Champs-Elysées
  • 9 : Pau
  • 6 : Albertville et La Planche des Belles Filles
  • 5 : Carcassonne
  • 4 : Bagnères-de-Luchon, Foix, Fougères, Gap et L'Alpe d'Huez
  • 3 : Arras, Embrun, Epernay, Le Bourg-d'Oisans, Mende, Mûr-de-Bretagne, Nîmes, Peyragudes, Rodez, Saint-Étienne, Saint-Gaudens, Saint-Jean-de-Maurienne, Saint-Lary-Soulan, Saint-Paul-Trois-Châteaux, Tomblaine et Valence
  • 2 : Abbeville, Albi, Amiens, Andorre, Annecy, Arenberg - Porte du Hainaut, Bagnères-de-Bigorre, Belfort, Bergerac, Besançon, Binche (BEL), Blagnac, Bourg-en-Bresse, Brest, Briançon, Chartres, Dole, Grenoble, Hautacam, La Toussuire, Laruns, Le Grand-Bornand, Liège (BEL), Lille, Limoux, Longwy, Lorient, Lourdes, Lyon, Mâcon, Marseille, Megève, Millau, Mont Saint-Michel, Montpellier, Morzine, Mulhouse, Muret, Nancy, Nice, Oyonnax, Périgueux, Rambouillet, Reims, Saint-Girons, Seraing (BEL), Tarbes, Tours
  • 1 : 203 villes ont accueilli le Tour une fois entre 2012 et 2022, dont Arc-et-Senans, Champagnole, Lure, Moirans-en-Montagne, Les Rousses et Vesoul en Franche-Comté.