Autoreille : l'autopsie du couple découvert mort dans sa maison confirme la thèse du drame familial

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Vesoul vont pouvoir s'appuyer sur les résultats de cette autopsie pour faire la lumière sur les circonstances exactes de la mort de ce couple.

Le procureur de la république de Vesoul, Emmanuel Dupic
Le procureur de la république de Vesoul, Emmanuel Dupic © Frédéric Buridant

Le drame s'est déroulé dans la commune d'Autoreille en Haute-Saône ce vendredi 19 juin. Les corps d'un homme et de son épouse avaient été découverts dans leur maison incendiée. L'hypothèse d'un drame familial avait été rapidement mise en avant par Emmanuel Dupic le procureur de la république de Vesoul. Une arme à feu avait en effet été retrouvée par les pompiers, près du corps de l'homme, agé de 47 ans, ainsi que 3 Jerrycans dont le contenu a vraisembablement contribué à incendier la maison. L'épouse, agé de 41 ans, gisait quant à elle dans une des chambres au 1er étage.

Ce mardi les résultats de l'autopsie pratiquée sur les deux victimes ont été rendus publiques par Emmanuel Dupic. Elles ont révélé que l'épouse est décédée d'un tir par arme à feu, de calibre 9mm et à bout touchant dans le crâne. Une mort survenue selon le légiste, dans la nuit précédente.

Le père de famille a ensuite déclenché l'incendie de la maison à l'aide de jerrycans d'essence puis s'est à son tour donné la mort avec son arme. La thèse du drame familial est donc confirmée. Le procureur de la république a également reçu les 3 enfants et des proches des victimes. Une famille qui ne comprend toujours pas comment un tel drame a pu se jouer au sein de ce  couple paisible et sans histoire.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers enquêtes vos rendez-vous incendie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter