Un collectif citoyen qui traque les pédophiles sur internet permet d'interpeller un homme en Haute-Saône

C'est la première fois que le justice en Haute-Saône est aidée par ceux qu'on appelle les chasseurs de pédophiles. L'homme échangeait avec une fillette de 12 ans, pour laquelle un "faux profil" avait été crée. Il avait proposé un rendez-vous à l'enfant à Besançon. 

© PELAEZ Julio - maxPPP
Le signalement est arrivé vendredi 18 septembre. La police judiciaire de Besançon reçoit de la part du collectif La Team Moore des documents qui font état d’échanges à caractère sexuel entre un adulte et une mineure. 

La Team Moore (page Facebook avec accès restreint) est un collectif citoyen international qui lutte contre la pédocriminalité sur internet. Il met en ligne des profils d'enfants virtuels, afin de compromettre numériquement des pédocriminels pour les remettre à justice, une technique identique à celle utilisée par les forces de l'ordre.

Saisie de l’enquête, la brigade de recherche de Vesoul agit dans l’urgence. L’homme de 54 ans avait fixé un rendez-vous à l’enfant dans le week-end en gare de Besançon. 

Dès le lendemain, samedi 20 septembre, le suspect est interpellé à son domicile près de Gray, explique Emmanuel Dupic, procureur de la République de Haute-Saône. “Durant sa garde à vue, il a reconnu les faits. Cet homme avait fait l’objet d’une précédente condamnation pour des faits d’agression sexuelle sur personne majeure” indique le procureur.

L’ordinateur du suspect a été saisi. La garde à vue a été levée le temps de procéder à l’exploitation des fichiers informatiques du suspect. La justice veut savoir si l’homme est entré en contact avec d’autres personnes mineures. L’individu a été entendu par la justice pour des faits de corruption de mineure par réseau de communication électronique. 
 

“C’est la première fois en Haute-Saône que je suis confronté à ce type de communication de preuves, il s’avère que les éléments ont été confirmés par l’enquête” indique Emmanuel Dupic.

En 2019, le magazine de France 2, Envoyé Spécial avait consacré un numéro à ces activitistes qui traquent les pédo-criminels en ligne. Joint par téléphone, Steven Moore, fondateur du collectif estime faire un travail d'intérêt public et souhaite un cadre pour travailler plus en collaboration avec les autorités en France. 
 

Le collectif la Team Moore a signalé quatre faits de ce type en France depuis 2019 dont un à Dijon, précise le procureur. “Ce sont des révélations qui doivent donner lieu à vigilance, il ne faut pas que l’identité des suspects soit révélée sur les réseaux sociaux, ou si ce dernier était victime de violences” rappelle le Procureur. 


Toute personne ayant connaissance de faits illicites sur internet doit s’adresser à la plateforme Pharos.Vous pouvez y signaler les faits de :
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société pédophilie