Coronavirus Covid-19 : "Mémoires de confinement", les archives de Vesoul collectent vos témoignages

Le pôle des Archives municipales et communautaires de la ville de Vesoul en Haute-Saône, lance une collecte de témoignages sur la vie quotidienne et les réflexions des habitants durant le confinement de l'épidémie de Covid-19.

© Vanessa MEYER - maxPPP
Nous n'en sommes peut-être pas pleinement conscients, mais une page d'histoire est en train de s'écrire. 

Le confinement pour freiner la pandémie du Covid-19 est inédit. C'est la plus grande crise sanitaire qu'ait connu la France depuis un siècle a rappelé Emmanuel Macron lors de son allocution le 16 mars.

Les archives de Vesoul souhaitent documenter cette expérience à la fois individuelle et collective et conserver la mémoire de cette période inédite.

 
Comment vivez- vous ce temps de confinement ?


Inquiétudes, espoirs, occupations, garde des enfants, organisation matérielle du confinement, adaptation de l’activité professionnelle, nouvelles solidarités et initiatives citoyennes : voici les thèmes sur lesquels vous pouvez vous exprimer librement.



Qui peut participer à la collecte ?
Tout le monde peut participer, quels que soient son âge, sa profession, son lieu de résidence dans l’agglomération de Vesoul ou ses attaches avec le territoire.

Quand ?
Chacun constitue son témoignage à son rythme, pendant le confinement, ou au sortir de la crise en guise de mémoires.

Sous quelle forme ?
Toutes les expressions (écrit, dessin, peinture, photographie, vidéo, audio) sont les bienvenues. Les témoignages écrits (lettre, récit, journal de bord, poème, billet d’humeur...) peuvent être manuscrits ou saisis à l’ordinateur.

 

Comment témoigner ?


Vous pouvez écrire à cette adresse ou déposer vos documents à
Pôle Archives
Mairie de Vesoul
58 rue Paul-Morel
70000 Vesoul

Vous pouvez contacter par mail
service.archives@vesoul.fr
Bien mentionner en objet : collecte confinement

La remise des témoignages sera consacrée par un formulaire de don ou dépôt, sans condition, incluant la communication immédiate, ainsi que par un formulaire de cession des droits patrimoniaux.


En Bourgogne Franche-Comté, Andéol Demeulenaere un jeune Comtois de 27 ans a lancé également une plateforme, un site internet baptisé "Génération Covid" où de nombreux témoignages sont déjà déposés.
Les archives du département de l'Isère ont déjà lancé elle aussi une opération "Mémoire de confinement".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société