Frotey-lès-Vesoul : deux morts dans un accident d'ULM en Haute-Saône

Le drame s'est produit à 10h ce vendredi 30 juillet. Deux hommes, un élève et son instructeur ont perdu la vie dans le crash d'un ULM à Frotey-lès-Vesoul , en Haute-Saône.
L'accident d'ULM a eu lieu sur l'aérodrome de Frotey-lès-Vesoul.
L'accident d'ULM a eu lieu sur l'aérodrome de Frotey-lès-Vesoul. © Antoine Laroche - France 3 Franche-Comté

L'ULM, aéronef ultra-léger muni d'un moteur, était en phase de décollage selon les premiers éléments rapportés par des témoins. Deux hommes, un instructeur de 33 ans et son élève âgé de 56 ans sont morts. Ils auraient été éjectés de l'appareil. Leur décès a été constaté par le médecin du SMUR, arrivé sur place après l'accident. De nombreux secours ont été dépêchés sur les lieux. 

Un périmètre de sécurité a été mis en place par les pompiers, les gendarmes et la préfecture de la Haute-Saône. "Une équipe de démineurs de Colmar est également attendue sur les lieux de l'accident. Le dispositif pyrotechnique inclus dans les parachutes présente un risque d'explosion" précisent nos confrères de L'Est Républicain. 

La BGTA, une brigade de gendarmerie dédiée aux zones aéroportuaires, est en charge de l'enquête pour définir les circonstances exactes de ce terrible accident.

"Dès le décollage, l'ULM est rapidement parti en vrille", a déclaré à l'AFP le procureur de la République, Emmanuel Dupic, qui a évoqué un choc "violent". L'appareil s'est écrasé à l'aérodrome du Sabot, là où il avait décollé. "Les deux hommes sont morts sur le coup. Les corps présentent de graves traumatismes,
notamment à la tête", a-t-il complété. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place à destination des familles des victimes.

Le procureur a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "homicide involontaire", afin de déterminer les circonstances de l'accident. 

© Antoine Laroche - France 3 Franche-Comté

Marc Haaz, amoureux du cinéma, réalisateur et bien connu du côté de Vesoul était l'instructeur de ce vol. Ce dernier était directeur de la technique du Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul. Martine et Jean-Marc Thérouanne, organisateurs du Festival vésulien, lui ont rendu un hommage poignant quelques heures après son décès. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers