• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Tour de France 2019 : la Planche des Belles Filles, l'arrivée la plus “raide” de la grande boucle !

Le Tour de France 2019 arrive à la Planche des Belles Filles pour la quatrième fois. / © Francetv
Le Tour de France 2019 arrive à la Planche des Belles Filles pour la quatrième fois. / © Francetv

Reine du Tour. Raide aussi. La petite station de Haute-Saône accueillera ce jeudi 11 juillet 2019 l'arrivée du Tour de France avec la 6e étape Mulhouse-La Planche des Belles Filles. Un dernier kilomètre à 24% qui devrait faire encore un peu plus la renommée du site des Vosges Saônoises. 

Par Sophie Courageot

C'est la petite station qui monte, qui monte. Et ce jeudi 11 juillet, les mollets des coureurs de la grande boucle vont souffrir dans le dernier kilomètre de cette étape en Haute-Saône. 
 


"C'est la super Planche des Belles Filles!", s'enthousiasme le directeur du Tour Christian Prudhomme quand il évoque cette montée finale. La première arrivée du Tour 2019 en montagne. L'arrivée sera jugée à 1140 m d'altitude.  après un virage et un mur de plus de 20%. La dernière partie de la course sera légérement gravillonnée sur les derniers 200 mètres. 

Les organisateurs ont ajouté un kilomètre extrêmement raide (jusqu'à 24%)  par rapport aux arrivées précédentes. L'ascension, classée en première catégorie, propose donc 7 kilomètres, à 8,7 % de pente moyenne, pour rejoindre la petite et unique station de la Haute-Saône.
 
© Tour de France
© Tour de France

 

Le parcours, qui commencera dans la plaine d'Alsace à Mulhouse, enchaînera six montées dans les Vosges, par le Markstein, le Grand Ballon, le Hundsruck et le vénérable Ballon d'Alsace, le premier col escaladé dans l'histoire du Tour (en 1905).

Le petit col des Chevrères, sur une route étroite et pentue, précède La Planche des Belles Filles, une des découvertes de l'époque récente. Depuis 2012 (victoire de Chris Froome), le Tour est déjà revenu deux fois, en 2014 (Vincenzo Nibali) et 2017 (Fabio Aru).

Le départ de Mulhouse sera lancé à 13h25, arrivée à La Planche des Belles Filles vers 17h42 avec on l'espère un Thibaut Pinot en tête au sommet ! 

 
La 6e étape mène les coureurs en Haute-Saône. / © Tour de France
La 6e étape mène les coureurs en Haute-Saône. / © Tour de France



Une "Planche" incognito il y a encore 10 ans


La Planche-des-Belles Filles a accueilli sa première étape de Tour de France en 2012. Un projet mené tambour battant par Yves Krattinger président du Conseil départemental, un proche de Christian Prudhomme patron d'ASO. L'aménagement de ce site en bordure d'une zone Natura 2000 avait soulevé alors quelques oppositions. Les aménagements du site se sont faits progressivement, par étape. Pour faire de cette petite station haut-saônoise l'un des mythes de la course, un peu notre Alpe d'Huez à nous.

"On est tombés dessus comme ça, dans notre démarche de chercher de la difficulté en dehors des grands massifs, et elle est tout de suite devenue incontournable, ça a un peu été un coup de coeur", se souvient Thierry Gouvenou, directeur de course. 


Qui a gagné à la Planche des Belles-Filles ?


En 2012, le premier à s'imposer sur l'arrivée de la station fut Christopher Froome leader de la Sky.
En 2014, Vicenzo Nibole gagne l'étape devant un certain Thibaut Pinot, qui connait le tracé par coeur, il habite à quelques kilomètres du site. 
En 2017, l'Italien Fabien Aru gagne à la Planche-des-Belles Filles. 

A chaque fois, l'homme qui a revêtu la tunique de leader en son sommet a finalement été sacré sur les Champs-Elysées deux semaines plus tard - Bradley Wiggins en 2012, Nibali en 2014, Froome en 2017.


La "Planche 2019" sera réservée aux puncheurs qui en auront encore dans les jambes après 160, 5 km de course. Une étape à suivre en direct sur le site internet de France 3 Franche-Comté. 
© Jean-François Fernandez - maxPPP
© Jean-François Fernandez - maxPPP



La montée qu'on s'arrache chez les cylclistes amateurs 
 

Le département de la Haute-Saône a capitalisé la renommée de sa petite station. Des circuits vélo permettent aux amateurs de marcher dans les roues des grands. On vient de Belgique, d'Europe entière, de Vendée pour s'offrira la montée, celle qu'emprunteront les coureurs et la caravane jeudi 10 juillet.
 


"Franchement les 800 derniers mètres, certains vont devoir monter à pied s'ils se sont trompés de braquet" commentait un cycliste amateur qui faisait il y a quelques jours la montée pour le plaisir.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus