Vesoul : quel est le rôle du nouveau Groupe Local de Traitement de la Délinquance ?

Une réunion a eu lieu ce jeudi 7 décembre à Vesoul, dans le but de définir les contours du GLTD. / © DEBIEF Eric
Une réunion a eu lieu ce jeudi 7 décembre à Vesoul, dans le but de définir les contours du GLTD. / © DEBIEF Eric

Un tout nouveau dispositif a été inauguré à Vesoul ce jeudi 7 décembre. Il s'agit du Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD). À quoi va-t-il servir ? Reportage. 

Par MM et SR

Suite aux violences urbaines qui ont émaillé le quartier de Montmarin à Vesoul fin septembre, le procureur de la ville, Emmanuel Dupic, a décidé de mettre en place un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD). 17 personnes sont actuellement mises en examen dans l'affaire de ses violences urbaines.

Cette instance mêlera tous les acteurs de la sécurité et de la vie sociale, avec pour objectif de faire baisser la délinquance mais aussi remédier aux situations de détresse sociale à Vesoul. Cette structure est inédite en Haute-Saône. Une réunion avait lieu ce jeudi 7 décembre, pour définir les contours de ce dispositif.

"Nous avons une nouvelle politique pénale sur le département, dans le but de rassurer les gens. On crée une nouvelle méthode de travail. On va être plus efficaces notamment sur les petits méfaits du quotidien. Les cas seront traités plus précisemment quelque soit les quartiers, où que l'on vive. La politique s'appliquera à toute la ville" a tenu à préciser le maire de Vesoul, Alain Chrétien, très satisfait du lancement de ce groupe.

Découvrez notre reportage : 

Vesoul : création d'un groupe de traitement de la délinquance
Suite aux violences urbaines qui ont émaillé le quartier de Montmarin à Vesoul fin septembre, le procureur de Vesoul a décidé de mettre en place un Groupe local de traitement de la délinquance. Avec Emmanuel Dupic Procureur de Vesoul - Alain Chrétien maire LR - "Agir, la droite constructive" de Vesoul - Jean-Luc Morand Association haute-saônoise de réinsertion et d'accompagnement (AHSRA). Reportage M.Meuneveaux et E.Debief.



A lire aussi

Sur le même sujet

Vesoul : création d'un groupe de traitement de la délinquance

Près de chez vous

Les + Lus