• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Hermès poursuit son implantation en Franche-Comté

Emmanuel Pommier, directeur général des Manufactures Maroquinerie Hermès
Emmanuel Pommier, directeur général des Manufactures Maroquinerie Hermès

La maison de luxe Hermès inaugure demain une nouvelle manufacture à Allenjoie dans le pays de Montbéliard. La célèbre maison de luxe compte déjà deux établissements dans la région.D'ici cinq ans, 780 salariés francs-comtois devraient travailler pour la célèbre marque. 

Par Isabelle Brunnarius

"Allan" est le nom donné à la manufacture d'Allenjoie. Elle sera la 16ème manufacture d’Hermès en France.  Le maroquinier de luxe a déjà ouvert une manufacture à Seloncourt en 1996 et un site à Héricourt en 2016. S'il est inauguré officiellement demain, l'établissement d'Allenjoie a ouvert en décembre dernier. Actuellement, cent personnes y travaillent. A terme, elle emploiera environ 250 salariés. un principe chez Hermès qui privilégie les structures à taille humaine. 

Pour assurer son développement en Franche-Comté, Hermès poursuit son programme de recrutement et de formation en partenariat avec l'École Boudard à Bethoncourt. Avant de travailler dans les ateliers, les salariés sont formés cinq mois par l'école Boudard puis ils intègre l'école du cuir. Cette école qui était dans un local à Etupes, vient justement d'intégrer le bâtiment d'Allenjoie. C'est donc après un parcours de formation d'un an, que les artisans commencent à travailler pour la manufacture. Celle d'Allenjoie ne fabrique que des sacs Kelly, la référence de la marque qui concentre tous les savoir-faire. Dans les manufactures de Seloncourt et Héricourt, de nouveaux modèles sont fabriqués comme le "24 heures". Une forme de reconnaissance pour les Francs-Comtois car, auparavant, les nouveautés n'étaient fabriquées que dans l'atelier de Paris. 

Inauguration de la manufacture Maroquinerie Hermès à Allenjoie
Emmanuel Pommier Directeur Général Pôle artisanal d'Hermès et Rémy Henriet Directeur du Pôle de production de Franche-Comté Equipe : C.Schulbaum, D.Colle, T.Hardy et M.Blanc



A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus