Immigration : et si on en débattait ?

Bateau de migrants en Méditerrannée / © Pixabay
Bateau de migrants en Méditerrannée / © Pixabay

Quels sont les chiffres de l'immigration en Franche-Comté ? Pour quels motifs des étrangers viennent-ils chez nous ? On débat dans "Dimanche en Politique" de la politique migratoire : quotas, regroupement familial, aide médicale de l'Etat. Avec 4 représentants de partis : RN, LR, LREM et EELV.

Par Catherine Eme-Ziri

Le thème de l'immigration, relancé par le président de la République, revient à la une de l'actualité avec le débat qui a eu lieu à l'Assemblée nationale et au Sénat.
Le président de la République a déclaré : « En prétendant être humaniste, on est parfois trop laxiste... Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face. »

Le Premier Ministre, Edouard Philippe, souhaite un débat avec de la "fermeté", de "l'humanité" et "sans tabou".
La Loi Collomb intitulées « Asile et immigration » a été votée en septembre 2018, il y a un peu plus d'un an. Ses objectifs : « pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie ". C'était la 17 ème ayant l'immigration comme thème depuis 1981.


Alors que le flux migratoire diminue en Europe, il augmente en France. Pourquoi ? Parce que notre système de santé et les aides sociales sont "des pompes aspirantes" comme l'affirment le Rassemblement National et Christian Jacob, des Républicains ?

Plusieurs questions s'imposent dans ce débat : faut-il instaurer des quotas ? Et si oui, en fonction de quels critères ? Les pays d'origine? Les besoins en main d'oeuvre ?
Faut-il supprimer le regroupement familial ? L'aide Médicale d'Etat ?
Pourquoi Emmanuel Macron relance-t-il ce thème de l'immigration ? Pour lancer les élections municipales de Mars prochain ? La présidentielle de 2022 pour laquelle il suppose qu'il se retrouvera dans un duel, au second tour, avec Marine Le Pen ?

Sur le plateau de "Dimanche en Politique", 4 invités :

*** Ian Boucard, député Les Républicains du Territoire de Belfort
*** Bruno Kern, référent La République En Marche du Territoire de Belfort
*** Eric Sylvestre, délégué département pour le Rassemblement National dans le Jura
*** Anthony Poulin, d’Europe Ecologie Les Verts, conseiller municipal à Besançon

Vous pouvez poser vos questions aux invités grâce à ce formulaire :


Quelques chiffres :

En Bourgogne - Franche-Comté, en 2018, 6759 étrangers ont obtenu un titre de séjour. (Ils étaient 5168 pour l'année 2011.)

Pour quels motifs ? 

*** Familiaux : 35 %
*** Etudes : 28 %
*** Humanitaires : 23 %
*** Economiques : 8 %
*** Divers : 5 %

*** Les pays d’où viennent les immigrés : Afghanistan, Albanie, Georgie, Guinée

*** 66 % des Français pensent que les immigrés ne font pas d’effort pour s’intégrer en France 
(Selon un sondage Ipsos, pour la fondation Jean Jaurès et le journal Le Monde)

*** Environ 320 000 malades étrangers ont bénéficié de l'ADE (Aide Médicale d'Etat) pour un coût de 935 millions d’euros, soit 0, 5 % des dépenses totales de santé.

*** De 80 000 à 100 000 OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) sont prononcées chaque année, seulement 15 % sont réellement exécutées.




 

Sur le même sujet

Les + Lus