Calculs serrés pour le maintien

Le FCSM a remporté le match qu'il ne fallait pas perdre face à Nice. Ce succès 2-0 redonne espoir à Sochaux.

Avant dimanche, Sochaux était dernier, et avait trois points de retard sur Nice. Ce succès 2-0 permet non seulement aux joueurs d’Eric Hély d’abandonner la lanterne rouge à Auxerre, mais les fait aussi remonter à hauteur des niçois. Les deux équipes affichent 27 points, à deux longueurs de Caen, le premier non-relégable.

Les deux buts inscrits par Buttin (45ème) et Martin (68ème) ont donc totalement relancé les sochaliens dans la course au maintien. Une défaite les aurait scotchés à la dernière place de la Ligue 1 : hormis Auxerre, toutes les autres équipes en bataille pour éviter la relégation aurait eu cinq points d’avance sur les pensionnaires du stade Bonal.

Ce lundi matin, le FCSM peut donc sortir la calculatrice. Après plus de quatre mois sans victoire, les deux succès consécutifs glanés depuis l’éviction de l’entraineur Mecha Bazdarevic ont remis l’équipe à flot. A 10 journées de la fin, les sochaliens ont maintenant plusieurs matchs clef à ne pas rater, à commencer par les deux prochaines rencontres à domicile. Les venues de Brest (31/03) et de Dijon (15/04), qui sont à portée des jaune et bleu au classement seront décisives.

Trois autres confrontations face à des équipes mal-classées devraient décider du sors de Sochaux : le déplacement à Ajaccio (02/05), la réception de Nancy (05/05) et le voyage à Caen (12/05). D’après les projections, le maintien devrait se jouer entre 37 et 40 points. Il manque donc une dizaine de points aux joueurs de l’aire urbaine pour conserver leur place dans l’élite du football français. Trois victoires et quelques matchs nuls pourraient donc suffire au FCSM pour s’extirper de la zone rouge.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité