Heureux dénouement pour les chiens abandonnés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot et Sarah Rebouh

Depuis, beaucoup ont été placés dans des familles d'accueil, quelques-uns ont trouvé refuge à la SPA de Morez.

video title

video title

Jura : les chiens enfin libérés et soignés

Un sinistre tableau. Une semaine après que l'alerte ait été donnée, les services de l'état ont pu pénétrer dans une propriété de Valfin-lès-Saint-Claude dans le Haut-Jura. Abandonnée par leur maîtresse, une quinzaine de chiens a survécu dans le chaos. Malheureusement six sont morts.

C'était un sinistre tableau. Une semaine après que l'alerte ait été donnée, les services de l'état avaient pénétré dans une propriété de Valfin-lès-Saint-Claude dans le Haut-Jura. Abandonnée par leur maîtresse, une quinzaine de chiens survivaient dans le chaos.

Depuis, les chiens ont été placé en famille d'accueil pour la plupart. D'autres ont été confiés à la SPA de Morey. Dénouement heureux pour ces animaux maltraités par une maitresse apparemment en grande détresse psychologique.

<< Visionnez le reportage de notre rédaction.

Rappel des faits

Gendarmes, services sanitaires, police municipale et bénévoles de la société protectrice des animaux étaient entrés sur la propriété vers 11 heure du matin, le 10 mai, sur injection du Parquet. Ils avaient alors découvert une maison à l'abandon, pleine d'immondices. Seize chiens erraient entre l'intérieur et l'extérieur sans aucune nourriture. Six cadavres ont été retrouvés sur le terrain de la maison.

<< Regardez notre reportage tourné lors de la découverte des chiens. Attention, certaines images peuvent heurter le jeune public.

Les seize chiens se trouvaient dans un état sanitaire déplorable. Forte fièvre, diahrrée, parasites. Quatre chiens avaient été recueillis par la SPA de Morez. Faute de place, les femelles et les chiots étaient partis à la SPA d'Autun en Bourgogne. La SPA de Morez a déposé plainte contre la propriétaire.

La femme originaire de Suisse, avait été entendue par les gendarmes. Elle est convoquée le 28 septembre devant le tribunal de Lons-Le-Saunier. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité