Journées européennes du patrimoine : Visitez la Bourgogne les 19 et 20 septembre!

Les 32èmes journées du patrimoine sont placées sous la thématique du futur et de la pérennité / © FTV
Les 32èmes journées du patrimoine sont placées sous la thématique du futur et de la pérennité / © FTV

La 32e édition des Journées Européennes du Patrimoine a pour thèmes le futur et la pérennité. La Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne propose un programme fourni concernant les quatre départements.

Par F.L.

 

LA SÉLECTION DE FRANCE 3 BOURGOGNE

Quatre monuments emblématiques, parmi les quatre départements bourguignons, à découvrir pour certains, ou à redécouvrir pour d'autres, car ils ont eu droit à quelques travaux de restauration.

La cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte de Nevers (Nièvre)

La cathédrale de Nevers, pendant les travaux de restauration de la Tour, en septembre 2014 / © FTV
En septembre 2014, France 3 Bourgogne s'y était rendu pour constater l'avancement des travaux de restauration de la tour de la Cathédrale de Nevers.

Intervenants :
  • Un touriste lyonnais, de passage à Nevers.
  • Un neversois, amoureux des belles pierres
  • Une neversoise, riveraine de la cathédrale
  • Régis Wenzel, Ingénieur patrimoine
  • Didier Mattard, Sculpteur sur pierre
  • Régis Wenzel, Ingénieur patrimoine, Direction des Affaires Culturelles de Bourgogne (DRAC)
Cathédrale de Nevers
Septembre 2014 : Pour 9 millions d'euros, entièrement financé par l'Etat, la tour de la cathédrale de Nevers dans la Nièvre est actuellement le chantier de restauration d'un édifice religieux le plus important de Bourgogne. Après presque 8 ans d'études et de travaux, le chantier arrive à sa fin et l'échafaudage qui cachait la tour depuis 4 ans commence a être démonté. Régis Guillon et Fabien Madigou

L'abbaye de Pontigny (Yonne)

L'abbaye de Pontigny (décembre 2013) / © FTV
En 2013, nous avions effectué une visite avec Terryl Kinder, historienne américaine qui connaît les moindres détails de cette abbaye. En Juin 2014, les cérémonies d'anniversaire des 900 ans de ce monument sistercien battaient leur plein.

Intervenant : Terryl Kinder, Historienne
Abbaye de Pontigny
C'est l'une des abbayes les plus anciennes de Bourgogne, l'une des mieux préservées aussi. Cachée à une quinzaine de kilomètres d'Auxerre, Pontigny est une abbaye cistercienne ouverte au public toute l'année. Moins médiatisée que les imposantes Fontenay ou Cluny, elle est pourtant exceptionnelle, vu son état de conservation.

Le château de Germolles (Saône-et-Loire)

Le château de Germolles, une grange fortifiée, résidence de Philippe Le Hardi, Duc de Bourgogne / © FTV
En août 2014, nous y consacrions une page été, nous permettant de découvrir cet édifice, qui fut la résidence de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne.
Germolles est non seulement la mieux conservée des résidences des ducs de Bourgogne mais aussi l’un des rares exemples de palais princiers de la fin du Moyen Âge subsistants.

Intervenant : Mathieu Pinette, Co-gérant du château de Germolles
Château de Germolles
Ce monument historique est le mieux préservée des résidences des ducs de Bourgogne. Visite en compagnie de Romy Ho-A-Chuck et Jean-François Guilmard.

La Tour Philippe Le Bon, à Dijon (Côte-d'Or)

La Tour Philippe Le Bon, du haut de ses 46 mètres, voulait être l'emblème de la puissance des Ducs de Bourgogne / © FTV
En 2014, nous y consacrions une visite, pour gravir les 316 marches de ce symbole de puissance et de pouvoir des Ducs de Bourgogne.
Intervenant : Kevin Marguin, responsable des visites
Carte Postale Tour Philippe Le Bon Dijon
La Tour Philippe le Bon, dénommée à l'origine tour de la terrasse, domine l'ensemble du palais des ducs et des Etats de Bourgogne. Elevée entre 1450 et 1460 pour Philippe le Bon- en même temps que le logis ducal- elle rappelle le prestigieux passé médiéval de Dijon sous le règne des grands ducs Valois.


LE PROGRAMME DES JOURNÉES DU PATRIMOINE 2015 

Consultez le programme national : journeesdupatrimoine.culturecommunication.gouv.fr
Cliquez ici pour découvrir le programme dans la région Bourgogne 



"Patrimoine du XXIe siècle, une histoire d'avenir "

La "patrimonisalisation" est considérée comme un continuum historique dans lequel les créations les plus récentes constitueront le patrimoine des générations à venir.

Les journées du patrimoine sont l'occasion de s'intéresser à un patrimoine en construction, à l'évolution des matériaux et des métiers, des modes de présentation, ainsi qu'à la préservation et la restauration du patrimoine pour le rendre pérenne.

Le patrimoine technique et les enjeux climatiques

Les problématiques environnementales et climatiques trouveront écho dans ce thème à travers, notamment, la prise en compte des enjeux de durabilité et d’adaptabilité de l’architecture ancienne ou contemporaine.
Les Journées européennes du patrimoine seront ainsi l’occasion de sensibiliser le public à la conférence Paris Climat 2015 qui se tiendra en France en décembre prochain.

Cette 32ème édition des Journées européennes du patrimoine s’inscrit enfin dans le cadre de la campagne portée par le Conseil de l’Europe et l’Union européenne, qui ont déclaré 2015 "année du patrimoine industriel et technique".
Ce sera également l'occasion de découvrir des réalisation architecturales - publiques et privées - habituellement fermées à la visite.



Reconnaissance d'un patrimoine à venir

Le XXIe siècle commence à peine. Porter l'accent sur son patrimoine, c'est être attentif à 15 années de création. Du relevé aquarellé à la photographie, de la maquette aux visites 3D, des nouveaux supports de médiation sont apparus et ont enrichi notre approche des monuments historiques.

L'imagerie numérique ouvre désormais des perspectives sur notre manière de connaître les objets patrimoniaux et les représenter, notamment à travers la recréation et la superposition d'images de bâtiments disparus ou modifiés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus