• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Jura : polémique autour du financement du nouveau festival du 39 Août au Lac de Châlain

Les scènes et les festivaliers vont investir le domaine de Châlain, au bord du lac, propriété du Département. / © Florence Petit
Les scènes et les festivaliers vont investir le domaine de Châlain, au bord du lac, propriété du Département. / © Florence Petit

Le département du Jura a vu les choses en grand pour le lancement de son nouveau festival de musique programmé les 30 et 31 août au bord du lac de Châlain. Et il a dû sortir beaucoup d'argent, de l'argent public, ce qui fait débat. Notamment parmi les organisateurs d'autres événements. 

Par Florence Cicolella

Bigflo et Oli, Martin Solveig, Eagle Eye Cherry, Skip the Use juste reformé...les têtes d'affiche du festival "39 août" n'ont rien à envier aux gros événements estivaux du même genre. Pour une première, le département du Jura a tapé fort. Il investit le domain de Châlain, qui lui appartient, pour "apporter sa note à la partition festivalière".

20 000 personnes sont attendues. Budget : 400 000 euros. Une somme dénoncée par les organisateurs du festival No Logo (festival autofinancé de reggae aux forges de Fraisans à la mi-août) car prise sur de l'agent public. Quant aux équipes qui lancent le festival les Gueules de Bois (Rock'n roll et BMX), à Legna, en petite montagne jurassienne, aux mêmes dates, pour un budget de 50 000 euros patiemment monté depuis deux ans, elles craignent de "boire le bouillon", comme elles le disent, dès leur première édition. Pour l'heure, elles ont vendu 300 places, il faudrait en vendre 1 300 pour être à l'équilibre. Leur seule journée payante, le samedi, faisant directement face au festival du 39 Août. 

Enfin, le Chahut au Château de Gevingey, 5ème édition, se déroule lui aussi du 30 août au 1er septembre. Ce festival de cirque et découverte est subventionné par le Département qui en fait la promotion sur son site Internet, alors que vosu ne trouverez pour l'instant aucune trace du "39 Août". 

Une plainte au Tribunal Administratif


Le conseil départemental se défend d'abuser des comptes publics. Sur le budget de 400 000 €, 150 000 € sont financés par une trentaine de partenaires privés. Trois emplacements buvette sont loués pour 20 000 € chacun et 8 000 billets ont déjà été vendus. La collectivité se dit sûre de rentrer dans ses frais et fera les comptes en septembre. Il n'empêche de l'argent public a été avancé en grande quantité...

Les membres du festival No Logo, au nom de la transparence, ont demandé au Département de fournir les appels d'offres lancés pour la manifestation du "39 Août", comme ils doivent l'être avant tout engagement d'argent public au-delà de 25 000 €. N'ayant pas obtenu de réponse, ils attaquent la collectivité en justice. Le Tribunal Administratif de Besançon examinera l'affaire le jeudi 18 juillet. 
 
Le nouveau festival du lac de Châlain qui crée des remous dans le Jura
Le festival du 39 Août, une initiative, financée par de l’argent public, qui n’est pas du goût de tous dans le département. Reportage de Stéphanie Bourgeot, Florence Petit, Rémy Bolard. Avec Cyrille Bréro, Vice-président du conseil départemental en charge de l’événementiel - Florent Sanseigne, directeur du festival No Logo

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus