"Ça promet de belles choses " : le biathlète jurassien Quentin Fillon Maillet, 6ᵉ de la poursuite de Lenzerheide, continue sa montée en puissance

Samedi 16 décembre, Quentin Fillon Maillet a terminé 6e de la poursuite de Lenzerheide, l'étape suisse de la coupe du monde de biathlon. Une belle performance pour le Jurassien, sa meilleure en individuel cette saison, qui laisse augurer des lendemains qui chantent.

Ne pas enterrer Quentin Fillon Maillet trop vite. Après un début de saison compliquée, le biathlète jurassien semble, petit à petit, retrouver la plénitude de ses moyens. Et même s'il ne domine plus la discipline de la tête et des épaules, QFM enchaîne les performances encourageantes. 

Pour preuve, le Français a terminé 8e du sprint de Lenzerheide vendredi 15 décembre, puis, le lendemain, 6ᵉ au final de la poursuite suisse (33 minutes et 27 secondes, 17 sur 20 au tir, à 57 secondes du vainqueur norvégien Johannes Boe). Un chrono qui constitue le meilleur temps des athlètes tricolores masculins alignés le 16 décembre, et Ia meilleure performance individuelle de la saison pour QFM.

Je suis enthousiaste pour la mass start de demain. La forme est bonne, je me sens intelligent sur la piste. Si je fais des bons tirs, il y aura de belles choses au bout. 

Quentin Fillon Maillet,

biathlète, au micro de La chaîne L'Equipe

Un résultat également synonyme de "cérémonie des fleurs" (cérémonie au cours de laquelle les 4e, 5e et 6e de l'épreuve sont distingués au pied du podium en recevant un bouquet de fleurs), la première pour QFM cette saison. Et à voir la réaction joyeuse de Quentin au moment de recevoir sa récompense florale, tout sourire et s'amusant avec le public, on peut dire sans trop s'avancer que cette poursuite réussie a fait un bien fou au moral du Jurassien.

Preuve d'un mental redevenu d'acier, Quentin Fillon Maillet ne s'est pas laissé abattre par un premier tir couché gâché par deux fautes. Reparti en 20e position, il a fait preuve de courage pour redresser la barre et remonter 14 places, en ne ratant plus qu'une des 15 cibles restantes. "C'est toujours laborieux au tir couché, mais j'ai compris certaines choses aujourd'hui" a-t-il estimé au micro de La Chaîne L'Equipe. "Il y a eu de la combativité pr aller chercher une belle place. Ça va aller de mieux en mieux. Je suis content, je n'ai rien lâché".

Jeanmonnot de retour sur la mass start de Lenzerheide

Dimanche 16 décembre, QFM aura l'occasion de confirmer lors de la mass start. La journée verra aussi le retour de la Doubiste Lou Jeanmonnot, qui sera alignée sur la mass start féminine après plusieurs épreuves loupées pour cause de maladie.