VIDEO. Biathlon : les Franc-Comtois Lou Jeanmonnot et Quentin Fillon Maillet sur le podium lors des relais d'Hochfilzen

Des Bleu(e)s sérieux. Dimanche 10 décembre, lors de la deuxième étape de la Coupe du monde de biathlon, à Hochfilzen (Autriche), les relais masculins et féminins de l'équipe de France de biathlon se sont hissés sur le podium de leur course respectives. Les hommes, emmenés par le Jurassien Quentin Fillon Maillet, terminent deuxièmes. Lou Jeanmonnot et ses coéquipières finissent elles à la troisième place.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Deux courses, deux podiums. Le dimanche 10 décembre des équipes de France masculine et féminine de biathlon aura été prolifique. À Hochfilzen (Autriche), lors de la deuxième manche des mondiaux de la discipline, les garçons du Jurassien Quentin Fillon Maillet ont terminé deuxième de leur relais après une course maîtrisée, tandis que la Doubiste Lou Jeanmonnot et ses coéquipières se sont hissées à une troisième place, après un scénario fou.

Ce sont d'abord les hommes qui ouvraient le bal en fin de matinée. Lancé par un Eric Perrot de gala et conclut par un QFM revigoré, les Bleus ont longtemps fait douter les intouchables Norvégiens, vainqueurs du jour, avant de s'établir à une belle deuxième place (à 28 secondes de la 1e place).

C'était un bon combat. Une petite déception de ne pas être allé chercher les Norvégiens, mais nous nous sommes améliorés. Je remercie mes coéquipiers pour leur travail. Moi, j'ai seulement sécurisé la 2e place en donnant mon maximum.

Quentin Fillon Maillet,

biathlète français au micro de la Fédération française de ski

Le Jurassien n'en parlera pas, mais sa très bonne performance, en qualité de dernier relayeur, a été remarqué. Parti avec 56 secondes de retard sur la Norvège, QFM, fort sur les skis et efficace au tir (une pioche au tir couché et un impressionnant 5 sur 5 au tir debout) a terminé en boulet de canon, à seulement 28 secondes de la tête.

Quentin Fillon Maillet engrange de la confiance

De bon augure après un début de saison décevant. "Ce n'est pas forcément évident depuis quelques semaines" a concédé Fillon Maillet. "Mais je sens que ça progresse, et j'espère de belles choses à Lenzerheide (prochaine étape de la coupe du monde, en Suisse, 14-17 décembre, ndlr)".

Trois heures plus tard, ce sont les Françaises qui s'élançaient pour leur relais sur la neige autrichienne. Parmi elles, la Pontissalienne Lou Jeanmonnot, éphémère leader du classement général féminin après ses deux victoires à Östersund (1ᵉʳ - 3 décembre).

Malheureusement, l'athlète de 25 ans traverse une semaine difficile. Après sa décevante 13ᵉ place samedi 9 décembre lors de la poursuite, Jeanmonnot n'a pas réussi à redresser la barre. En 2ᵉ position lors du relais, la Doubiste a loupé quatre balles au tir debout, écopant d'un tour de pénalité.

Je suis tombé dans le piège en voulant rattraper notre retard. À trop vouloir remonter, j'ai pris trop de risques. Je n'étais pas bien sur les skis et pas assez lucide aux tirs. Heureusement, j'ai des collègues solides qui ont bien rattrapé le coup.

Lou Jeanmonnot,

biathlète française, au micro de La chaîne l'Equipe

En effet, les Tricolores se sont offertes une remontée fantastique grâce à leurs deux dernières relayeuses Justine Braisaz-Bouchot et Julia Simon. 7e à 1'38 de la tête après le passage de Jeanmonnot, les Bleues sont arrivées à finir à une belle troisième place, à 1'01 de la Norvège (encore vainqueur). La Suède complète le podium.

Prochain rendez-vous pour les Tricolores, le week-end prochain (14-17 décembre), lors de la 3e étape de la Coupe du monde, à Lenzerheide (Suisse).