Hausse du prix des carburants : la contestation prend forme à Dole

© PASCAL GUYOT / AFP
© PASCAL GUYOT / AFP

Exaspéré par l'augmentation du prix de l'essence Fabrice Schlegel, Dolois, a décidé de créer une page Facebook. En moins de deux semaines, la page fédère déjà 40 000 abonnés.

Par Aurélia Abdelbost

"Ras-le-bol d'être une vache à lait", "On réunit, on organise et on agit !", les messages de soutien et de mobilisation fusent sur la page Facebook créée par Fabrice Schlegel  : De l'essence de la contestation. "C'est un problème auquel on est confrontés tous les jours", pour l'entrepreneur Dolois, "trop c'est trop".
 

En une dizaine de jours, la page compte déjà 40 000 abonnés. Pas si surprenant pour Fabrice Schlegel : "Ça montre que le problème est bien là", affirme-t-il. Un plein à 91 euros pour l'une, un autre à 87 euros, les abonnés de la page postent leur facture d'essence pour exprimer leur ras-le-bol.

Toutefois, l'administrateur de la page est bien conscient qu'un clic Facebook est plus facile à obtenir qu'une mobilisation concrète. "On ne fait pas la révolution depuis son salon", lâche-t-il. Le temps est venu de s'organiser pour une opération concrète.

Décider d'un mode d'action

Manifestation ? Blocage de la circulation ? Jeudi 25 octobre, a eu lieu la première réunion. Le comité a dû être restreint à une soixantaine de personnes pour permettre à tous les présents de s'exprimer afin d'arriver à un projet commun. "Ouvrier, artisan, dentiste, des gens très divers ont pris la parole", explique Fabrice Schlegel. 

De cette réunion sont sortis un emblème : une carotte et surtout un premier projet de mobilisation qui devrait être organisé dans les dix jours à venir, à Dole. "En effet, n'ayant plus d'argent pour faire le plein, j'ai comme l'impression que les Dolois, dans la deuxième semaine de novembre, vont devoir abandonner leurs véhicules sur la chaussée...", a-t-il écrit dans un post sur Facebook.

Reste à voir si l'opération intitulée "Coût de la panne" mobilisera autant d'internautes qu'en compte la page Facebook.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus